Habillage fond de site

Dans les coulisses des papio de Outumaoro

lundi 19 juin 2017

manège papio

En pleine journée, certains manèges tournent à vide, pour les tests d’usage. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Malgré plusieurs contretemps, les papio ont finalement pu ouvrir, le week-end dernier, à Outumaoro. Samedi dernier, au lendemain de l’inauguration, les forains étaient à pied d’œuvre pour finaliser les derniers aménagements. Entre la gestion des pannes et l’entretien courant, sans oublier la mise en place, le métier de forain n’est pas de tout repos.

En raison de l’organisation des élections législatives à Vaitupa, cette année, la majeure partie des forains a emménagé sur le site de Outumaoro, à Punaauia. Malgré l’avis défavorable de la commission de sécurité, l’ouverture a finalement pu avoir lieu vendredi dernier, donnant le coup d’envoi de deux mois de festivités, jusqu’à la rentrée, mi-août.

Samedi dernier, tandis que les allées étaient désertes, on s’activait en coulisses pour finaliser les derniers détails ou pallier certains dysfonctionnements, quelques heures avant le retour du public.

C’était notamment le cas de Didier Tamatoa, employé en charge du pilotage d’un manège, tombé en panne la veille.

“On a dû fermer ces petites montagnes russes. Je suis en train de les réparer, pour qu’on puisse les faire fonctionner dès ce soir”, confie-t-il, en plein travaux mécaniques.

 

Jour et nuit

 

Un peu plus loin, sur un stand d’autotamponneuses, les dix-sept voiturettes, retournées, étaient en pleine maintenance. Là, il s’agissait de changer les roulements des brosses pour gagner en vitesse, gage d’attractivité pour la jeune clientèle.

“Ça fait partie des réparations incontournables avant chaque nouvelle saison”, précise une foraine.

Pendant que certains manèges tournent à vide pour les tests d’usage, sur d’autres, c’est l’installation électrique qui est vérifiée, ou un plafond grillagé qui est réparé.

Plus en hauteur, sur le parking, un espace pour les deux-roues était en cours d’aménagement. Pour les propriétaires de manèges, l’arrivée tardive de l’électricité, combinée à un laps de temps d’installation réduit, n’a pas facilité les choses.

Pour certains restaurateurs, c’est l’eau qui a fait défaut, les obligeant à reporter l’ouverture d’une journée. Mais tous reprennent peu à peu le rythme du tiurai, qui s’annonce frénétique, entre l’accueil des visiteurs, en soirée, et les immanquables préparatifs, en journée.

L’entretien des manèges et la mise en place, en salle comme en cuisine, c’est aussi ça, le quotidien des forains.

A.-C.B.

 

info pratique manège forain

mécano mécanique

Didier Tamatoa, en plein travaux mécaniques pour solutionner une panne survenue le soir de l’ouverture des papio, qui sont installés, cette année, à Outumaoro, à Punaauia. (© Anne-Charlotte Bouleau)

mécanique électrique

Les chaises volantes n’ont pas échappé au check-up électrique. (© Anne-Charlotte Bouleau)

ACB (6)

Samedi dernier, un espace dédié aux deux-roues était en cours de montage. (© Anne-Charlotte Bouleau)

ACB (7)

Les autotamponneuses sont passées par la case garage, gage d’un gain de vitesse. (© Anne-Charlotte Bouleau)

  

382
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete