Habillage fond de site

Coupe du monde – Il y a 20 ans, Tahiti vibrait avec les Bleus

vendredi 13 juillet 2018

Explosion de joie à la mairie de Papeete après le premier but de Zidane. (Photo : archives LDT)

Explosion de joie à la mairie de Papeete après le premier but de Zidane. (Photo : archives LDT)


Le 12 juillet 1998, tous les passionnés de foot polynésiens avaient les yeux rivés sur les écrans de télévision. La victoire de la France sur le Brésil a fait chavirer les supporteurs de l’équipe de France. À la fin du match, le triomphe des Bleus a provoqué des explosions de joie à Tahiti comme dans les îles.

C’était un dimanche matin, mais pas un dimanche matin comme les autres… À Tahiti comme dans les îles, où la passion pour le ballon rond ne fait pas de doute, la finale  France-Brésil de la Coupe du monde de football 1998 a fait chavirer de bonheur les supporteurs des Bleus. Trois buts à zéro contre le tenant du titre au Stade de France, une performance phé-no-mé-nale !

Le décalage des horaires des messes et des cultes en disait long sur l’importance accordée à cet événement sportif planétaire. Aimez-vous les uns les autres, mais n’oubliez pas de supporter l’équipe de France…

Sur l’île de Tahiti, de nombreux bars proposaient le match à la télévision, de même que la galerie marchande du centre Moana nui à Punaauia. La Dépêche avait suivi la rencontre à la mairie de Papeete qui avait installé un écran géant dans la salle des mariages. Sur place, il n’y avait qu’un seul supporteur brésilien, lequel a même trouvé le moyen de passer devant l’écran géant lors d’une action française, au’e ! L’écran prévu à Arue n’avait pas pu être mis en place à cause de problèmes de boue.

Avant le coup d’envoi, les pronostics avaient été bon train. Beaucoup avaient parié sur une victoire de la France sur le Brésil, le plus souvent par un but à zéro ou par deux buts à un. Le score final n’avait pas été avancé par grand monde, même par les plus optimistes !

Zinédine Zidane a été le héros du jour, inscrivant de deux coups de tête magistraux les premiers buts des Bleus. À force de crier “Zizou, Zizou !”, certains se sont souvenus du célèbre Zizou bar sur le front de mer et se sont promis, en l’honneur de l’attaquant français, d’aller y prendre un verre…

Vingt ans plus tard, les supporteurs polynésiens de l’équipe de France espèrent bien revivre le même vertige de la victoire.

 

Damien Grivois

 

2dg rappel98

Grosse ambiance dans un bar sur le front de mer… (© archives LDT)

3dg rappel98

Dans les rues de Papeete, certains avaient fêté la victoire à grands coups de klaxon… (© archives LDT)

5dg rappel98

Des passionnés de football de tous âges, grimés aux couleurs de la France. (© archives LDT)

  6dg rappel98

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete