Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Des coups de couteau aux papio pour une simple histoire de regards

mardi 25 juillet 2017

(© archives LDT)

(© archives LDT)

“Il m’a regardé longtemps et il est parti en rigolant, du coup je l’ai regardé aussi.”
C’est pour une simple question d’attitude, de regards qui se croisent qu’un homme aurait pu perdre la vie, vendredi dernier, devant des familles et leurs enfants venus profiter des manèges de Afareaitu, la victime n’ayant la vie sauve que de quelques centimètres, ceux séparant la carotide de l’endroit où la lame d’un couteau papillon est venue se planter.

Les deux hommes ont tout juste la vingtaine, la victime attend sa femme à la sortie quand Hitirai K. arrive, passablement éméché, avec amis et cousins.
Les regards se croisent. La victime y voit une provocation, le prévenu dit ne pas s’en souvenir. Mais quand la victime demande pourquoi Hitirai K. le fixe ainsi, ce dernier répond : “Quoi, on ne peut pas regarder les gens ?”, et sort un couteau papillon de sa sacoche. Il lui en assène plusieurs coups le blessant au cuir chevelu et au cou.

Paniqué, l’homme recule, mais finit par se défendre avec ses poings jusqu’à ce que les deux hommes chutent et soient neutralisés par les agents de sécurité.
Hitirai K. se défend en expliquant avoir reçu le premier coup et dit ne plus se souvenir de ce qui s’est passé ensuite.
Quant à posséder un couteau papillon au moment de se rendre aux manèges, il explique de manière décontractée : “Un ami m’avait montré le matin comment faire des figures, c’est pour faire du style. C’était à la mode à un moment”.

En référence au militaire condamné pour l’utilisation d’une arme blanche, le procureur de la République s’est inquiété d’un phénomène qui semble grandissant.
“Il n’est pas toléré de se promener avec un couteau et d’être prêt à l’utiliser pour un oui ou pour un non. On peut s’interroger s’ils ne sortent pas avec l’intention de s’en servir.”
Hitirai K. a été condamné à 12 mois de prison, dont six avec sursis, et conduit à la maison d’arrêt.

 

 

 

2423
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete