Habillage fond de site

Des cours de danse dans les écoles de Pueu et Toahotu

mardi 30 janvier 2018

danse haka

Les élèves de Pueu ont profité d’une leçon en plein air, du côté de la marina. (© Anne-Charlotte Bouleau)

Menée par une équipe bénévole, l’initiative Te Vevo O Te Hura a été lancée en septembre auprès de huit classes des écoles Hélène Auffray (Pueu) et Toerefau (Toahotu). En complément de la transmission des bases de la danse, l’apprentissage des percussions traditionnelles est dispensé aux élèves des CJA de Tautira et Vairao. Tous seront réunis sur scène à la fin du mois d’avril, à l’occasion d’un spectacle sur le thème de la navigation.

À peine arrivés en classe, les élèves de CE2, CM1 et CM2 de l’école Hélène Auffray de Pueu ont pris la direction de la marina voisine, hier matin, pour un cours de danse en plein air.

Ce rendez-vous hebdomadaire est animé depuis le mois de septembre par la douzaine d’intervenants bénévoles du projet Te Vevo O Te Hura (“L’écho de la danse”), lequel s’inscrit dans la continuité de l’initiative ‘A ‘Ori Mai Na (“Tant qu’à danser, dansons juste »), lancée en 2016.

Parmi eux, la directrice de l’école de danse Rainearii, Heirani Salmon, et le professeur de ‘ori Tahiti au Conservatoire artistique de la Polynésie française (CAPF), Toanui Mahinui, reprennent du service en tant que chorégraphes.

Torse nu pour les garçons, pareu ou jupe pour les filles, en ce début de semaine, les enfants ne manquaient pas d’entrain, mettant du cœur à l’ouvrage.

« L’objectif reste le même : transmettre et partager notre passion, pour que ces élèves connaissent leur patrimoine. Cette démocratisation passe par l’apprentissage des bases, notamment pour les classes qui n’ont pas fait partie de la première édition », précisent Arvella et Marie-Josée Herveguen, membres de l’association Hei Taiarapu et coordinatrices du projet.

 

 

L’intégration des CJA

 

 

Quelques changements sont toutefois à noter. Parmi eux, le public visé : il ne s’agit plus d’une classe pour chaque école du secteur, mais de huit classes réparties entre les écoles de Pueu, pour Taiarapu-Est, et de Toahotu, pour Taiarapu-Ouest.

« Ce qui représente toujours un effectif de 180 élèves », souligne Arvella Herveguen.

Le projet s’est également enrichi, avec l’intégration des élèves des centres pour jeunes adolescents (CJA) de Tautira et Vairao.

« C’est la grande nouveauté de cette année. Comme il s’agit majoritairement de garçons, on est parti sur les percussions. Trois musiciens bénévoles interviennent une fois par semaine auprès des jeunes et des équipes, depuis le mois d’octobre », mentionne Marie-Josée Herveguen.

« L’idée, c’est de fédérer un maximum de personnes, y compris les parents. On essaie de leur donner une part, avec notre soutien, bien sûr, s’agissant notamment de la confection des costumes », poursuit-elle. Un spectacle commun est d’ores et déjà programmé pour la fin du mois d’avril. Dans la lignée des directives du ministère et de la circonscription, c’est le thème de la navigation qui sera à l’honneur.

 

 

A.-C. B.

 

christelle holozet

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete