Course à pied – Défi 100 km

    mardi 12 juillet 2016

    Maranui Aitamai a fini dans un remarquable état de fraîcheur après avoir pourtant couvert 100 km en 10 h 20’ 51’’. (Photo : Patrice Bastian)

    Maranui Aitamai a fini dans un remarquable état de fraîcheur après avoir pourtant couvert 100 km en 10 h 20’ 51’’. (Photo : Patrice Bastian)


    Maranui Aitamai au palmarès

     

    La troisième édition du Défi 100 km organisée par l’ASCEP avec le soutien de la Brasserie de Tahiti, a eu lieu samedi autour de l’île de Tahiti. Notons toutefois que l’épreuve avait vu le jour en 2001 puis s’était poursuivie en 2003 et 2005 avant d’être mise en sommeil.

    135 coureurs toutes catégories confondues dont 13 individuels, se sont élancés à 3 heures d’Aorai Tini Hau pour rejoindre la zone industrielle de la Punaruu où était fixée l’arrivée.

    La première partie de la course se déroulait sur la côte est avec quelques grimpettes qui durcissait le parcours, mais la température était alors fraîche et plutôt agréable pour les organismes.

    Passé Taravao, le parcours était plus abordable car se déroulant quasiment uniquement sur du plat, mais la température montait au fil des heures, le soleil tapant fort lors des trente derniers kilomètres. Une condition physique impeccable bien évidemment, et une bonne gestion de ses efforts sont des paramètres indispensables pour aller au bout d’un Ultra.

    Et à cet égard, Maranui Aitamai, vainqueur de l’épreuve samedi, et Marielle Carmagnolle, deuxième au scratch et première féminine, sont des spécialistes expérimentés. Maranui Aitamai a déjà participé à plusieurs ultras hors de Tahiti et il avait couru le Défi 100 km en 2014 au terme duquel il avait terminé 5e en 11 h 23’ 43’’.

     

    Il avait tiré les leçons de cette première expérience et s’est montré beaucoup plus performant samedi. Il a fort bien géré sa première moitié de course et lorsque ceux qui le précédaient ont commencé à piocher, lui est monté en régime pour prendre la tête au 50e km.

    Il a assuré dans la deuxième partie pour passer la ligne d’arrivée en vainqueur au terme de 10 h 20’ 51’’ de course. Marielle Carmagnole sait aussi gérer ses efforts, bien qu’elle ait été victime d’un coup de barre entre le 70è et 80è km. Mais elle s’est bien relancée par la suite pour revenir sur Tamatoa Ruahe qu’elle a doublé à une dizaine de kilomètres de l’arrivée.

    Elle passait la ligne d’arrivée en 10 h 40’ 18’’, soit le nouveau temps de référence chez les féminines, l’ancien record ayant été établi par Laura Lacrosse en 10 h 47’ en 2013. Tamatoa Ruahe a lui vécu un calvaire pour couvrir les derniers kilomètres, allant quand même au bout au courage bien qu’handicapé par des douleurs au dos.

    Il signait un chrono de 11 h 06’ 43’’. Douze des treize coureurs individuels franchissaient la ligne d’arrivée, une proportion remarquable sur une telle distance.

    Deux courses en relais étaient proposées, soit le 2 x 50 km et le 5 x 20 km. Un nouveau départ était donné à chaque passage de relais. Le duo Béatrice Tihoni et Samy Sengues l’a nettement emporté au 2 x 50 km dans le temps de 10 h 03’ 39’’, l’équipe Poata Grand, Toanui Gobrait, Tutea Degage, Ornella Coulombel et Théodore Teheiura l’emportant aussi largement au 5 x 20 km en 7 h 15’ 56’’.

    La remise des prix du Défi 100 km aura lieu samedi dans les locaux de la Brasserie de Tahiti.

     

    Patrice Bastian

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete