Course à pied – Le défi surhumain de Patrick Candé

    jeudi 26 janvier 2017

    patrick candé

    Patrick Candé a terminé huitième, en 4 h 04’ 44”, du marathon sur le continent austral. (Photo : Patrick Candé/Facebook)

     

    “C’était hier en Antarctique. Un marathon pas facile. Des températures jusqu’à -30 degrés et un vent de folie… J’ai survécu ! !” Ce message posté sur Facebook le 24 janvier est signé Patrick Candé. Ce marathonien tahitien, qui a fêté ses 60 ans le 20 janvier dernier, participe au défi surhumain du World Marathon Challenge : courir sept marathons en sept jours aux sept coins de la planète !

    La première étape a eu lieu lundi à Union glacier, un camp en Antarctique tenu par une compagnie privée qui y organise des expéditions et où un avion peut atterrir pendant l’été austral. Patrick Candé a réalisé son marathon des glaces en 4 heures 4 minutes et 44 secondes. Il a terminé huitième sur 29 participants masculins.

    Sur Facebook, les organisateurs commentaient le départ en direct : “La température est de -20 degrés Celsius et c’est un sacré vent qui donne aux coureurs une véritable expérience de l’Antarctique.” Trois heures plus tard : “Le célèbre ultrarunner Michael Wardian (États-Unis) a remporté la première étape du marathon mondial de 2017 avec un temps fantastique de 2 h 54’ 54”. C’est le marathon le plus rapide de l’Antarctique.” La Chilienne Silvana Camelio a été la reine des neiges : elle a remporté le marathon féminin en 4 h 14’ 10”.

    Pour les 39 marathoniens, la promenade au pays des manchots empereurs a été de courte durée. À peine la course terminée, un avion les attendait pour les conduire à Punta Arenas, au Chili, où la deuxième étape de ce challenge de dingues a eu lieu dès le lendemain. Mardi donc, dans cette ville portuaire située à l’extrémité sud de l’Amérique latine, dans le détroit de Magellan, Patrick Candé s’est classé à nouveau huitième en 3 h 37’ 40”.

    Enfin, hier, dans les rues de Miami, l’ancien responsable de production à la Brasserie de Tahiti a encore terminé huitième, avec un temps de 3 h 37’ 51”. La course folle contre la montre, sept marathons à disputer en 168 heures, se poursuit aujourd’hui à Madrid, demain à Marrakech, samedi à Dubaï et dimanche à Sydney.

    Au classement général, après trois courses, Michael Wardian (USA), vainqueur des trois premières étapes, est premier avec un temps de 8 h 18’ 32”. Le Tahitien Patrick Candé est selon nos calculs huitième avec un temps cumulé de 11 h 20’ 21”. 

     

     

    Benoît Buquet

     

     

    Classements

    Capture d’écran 2017-01-26 à 10.33.10

    Cliquez sur l’image pour l’agrandir

    Capture d’écran 2017-01-26 à 10.32.58

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete