Course à pied – Foulées du front de mer

    vendredi 30 septembre 2016

    foulées

    La 24e édition des Foulées du front de mer se déroulera demain avec peut-être le record de 2 000 participants battu. (Photo : archives sports)

     

    Le record de participation qui était de 1 732 inscrits l’an dernier sera-t-il à nouveau battu pour la 24e édition des Foulées du front de mer samedi ? C’est fort probable ! Les organisateurs espèrent même pouvoir dépasser le cap des 2 000 participants.

     

    Avec des courses toujours gratuites pour les enfants (Kid’s cross) et les jeunes jusqu’à 15 ans (800 m et 1 500m) et, bien sûr, les 5 et 15 km, ces Foulées qu’organisent les militaires de la gendarmerie connaissent un succès qui ne se dément pas.

    Côté compétition, la lutte sera particulièrement rude cette année avec tous les ténors de la course à pied réunis sur le 15 km. Cédric Wane, qui avait tenté le 5 et le 15 l’an dernier, remportant le premier mais terminant quatrième du second, a décidé, cette fois, de se consacrer uniquement au 15 km. La victoire sera son seul objectif. Mais Teiva Izal, vainqueur du 15 km des Foulées l’an dernier, ne l’entendra certainement pas de cette oreille et fera tout pour décrocher une deuxième victoire d’affilée.

    Cédric et Teiva devront néanmoins composer avec un Samuel Aragaw qui a démontré qu’il ne se contentait plus des places d’honneur. Vice-champion en titre du 10 km, il a remporté plusieurs rendez-vous ces derniers mois, à l’image de la Tefana/Tamarii Punaruu ou encore la Presqu’îlienne, devant un certain Georges Richmond.

     

    “La douleur est toujours là”

     

    Vainqueur à de multiples reprises des Foulées, le vétéran de bientôt 52 ans revient, cette année, sur ce 15 km pour faire autre chose que de la figuration, même si ses espoirs de battre les jeunes semblent minces. “Je ne me sens pas à 100 % en raison de ma blessure au genou, mais j’ai tout simplement envie de reprendre et de courir.

    De m’y remettre. Ça va mieux, mais la douleur est toujours là. Cela me fera plaisir de courir à nouveau avec les copains”, explique le plus titré des coureurs locaux de ces dernières décennies. Verra-t-on à nouveau un finish au sprint cette année entre Teiva Izal et Samuel Aragaw, sachant que ce dernier a eu quelques difficultés pour s’entraîner ces dernières semaines en raison du stage qu’il suit à Punaauia dans le cadre de son cursus scolaire en baccalauréat professionnel ? L’ancien retrouvera-t-il une seconde jeunesse ?

    Cédric Wane sera-t-il couronné comme il l’avait été sur la dernière Corrida Faa’a ? Tout reste possible avec, bien sûr, la présence d’outsiders, qui pourraient avoir envie de sortir du lot. Enfin, chez les femmes, les courses pourraient être très ouvertes. Élodie Menou, blessée, ne devrait pas participer et Sophie Bouchonnet n’est, peut-être, pas encore remise de sa participation au triathlon de dimanche dernier.

     

    Jean-Marc Monnier

     

    Plus d’information : Les Foulées du Front de mer

     

        Retrouvez dans notre édition du Vendredi 30 septembre 2016 :   

    • Programme
    • Un million pour deux associations
    • A venir : tous les rendez-vous

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete