Course en montagne – À plus de 300 sur un superbe circuit

    mardi 16 août 2016

    course

    C’est parti pour la grande course, longue de 20 kilomètres. (Photo : Gérard Verdet)


    Trail de Mahaena

     

    La quatrième édition du Trail de Mahaena s’est déroulée, samedi sur la côte est de Tahiti. Ian et Loïc Mevel se sont imposés sur le petit circuit de 9 km en 1 h 06’ 37”, la paire Teiva Izal et Vaihiria Ponsard remportant quant à elle la grande boucle de 20 km en 2 h 17’ 28”.

     

    Après l’association Rauto’a des chasseurs de Mahaena, c’est Te Rima Rau no Mahaena qui a repris l’organisation de ce superbe trail, en partenariat avec les Tamarii Punaruu.

    Comme l’exige chaque circuit en montagne, c’est au prix d’un travail acharné de quelques jeunes de la commune que le parcours a été tracé dans les crêtes et les vallées de la rivière Mahaena, un parcours plébiscité par l’ensemble des compétiteurs présents pour l’événement samedi dernier.

    Avec de très nombreux points de vue répartis tout au long du parcours, mais aussi avec des passages de rivière appréciés car ils permettent de se rafraîchir, le parcours était de plus, fort bien équipé avec des cordes et des marches taillées dans la terre, afin d’assurer une parfaite sécurité.

     

    Des funs et des élites

     

    De façon à accueillir un maximum de compétiteurs, les organisateurs avaient réalisé deux circuits. Le premier, long de 9 km, s’adressait aux moins aguerris, alors que le grand parcours réservé aux élites proposait une vingtaine de kilomètres d’efforts.

    Plus d’une cinquantaine d’équipes de deux s’élançaient samedi matin vers 7 heures sur le grand circuit. Près d’une centaine lui emboîtait le pas, quinze minutes plus tard.

    Après quelques hectomètres sur la route goudronnée, les choses sérieuses débutaient rapidement avec une longue montée vers les premiers sommets. Les frères Loïc et Ian Mevel ne tardaient pas à prendre la tête du premier groupe, bien déterminés à l’emporter, même si le petit frère (Ian) n’était pas particulièrement entraîné à cet exercice.

    Mais avec l’aide de son grand frère, il allait tenir une belle cadence et tous deux réussissaient à l’emporter au terme des 9 km.

     

    Ponsard-Izal, duo de choc

     

    Pour la grande course, l’association Vaihiria Ponsard-TeivaIzal était bien évidemment annoncée comme ultra performante. Dès la première montée, les pronostics s’avéraient exacts avec un Vaihiria Ponsard, grand spécialiste des trails, absolument à l’aise.

    Curieusement, les deux compères ne faisaient pas vraiment course ensemble. Tactique de course ou léger écart de niveau entre les deux, on ne saurait le dire, mais le fait est que Vaihiria avait endossé le rôle d’éclaireur sur le parcours.

    On pouvait d’ailleurs faire le même constat entre Yoann Mornet et Maramanui Aitamai qui finissaient deuxièmes. Yoann semblait là aussi être le lièvre de l’équipe ! Pour tous les autres concurrents, lâchés dans cette belle vallée de Mahaena, les efforts s’enchaînaient entre montées et descentes qui semblaient ne jamais finir.

    La vallée, d’ordinaire si calme, étaient cette fois-ci baignée par des cris des concurrents, qui semblaient ainsi exprimer leur joie d’être présents et de terminer une difficulté avant d’en enchaîner une autre !

    Au-delà des deux duos masculins vainqueurs, on pouvait également noter les victoires de Karine Voiturin et Freddy Ratia en équipe mixte, et celle de Salomé et Marie-Paule De Barth chez les dames.

    En fin de matinée, les nouveaux organisateurs de ce bel événement pouvaient être rassurés. Ils avaient parfaitement réussi dans leur entreprise et pourront envisager sereinement la prochaine édition.

    Avec probablement des effectifs encore plus importants, car cette course a réellement fait l’unanimité auprès des concurrents présents qui ne manqueront pas d’en faire la publicité.

     

    Gérard Verdet

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete