Course en nature – Raid Vaipahi (2e édition)

    mardi 13 septembre 2016

    raid

    Le départ du Raid Vaipahi a été donné du jardin botanique, avec près de 200 compétiteurs. (Photo : Gérard Verdet)


    Carcy-Mornet les plus rapides

     

    Si les raids ont débuté timidement il y a quelques années seulement, ils sont en train d’exploser en termes de participation, mais aussi en nombre d’organisations, alliant de plus en plus souvent le concept de la compétition à celui de la découverte sous la forme d’une marche.

    La semaine dernière, le Raid Tahiti avait réuni plus de 500 personnes et la semaine prochaine, le Raid Painapo qui se déroulera à Moorea, dépassera sans doute ses objectifs, l’événement étant de surcroît ouvert aux scolaires sous une forme adaptée.

    Pour ce qui concerne le Raid Vaipahi, la deuxième édition qui s’est déroulée samedi matin a réuni plus de 250 adeptes, dont une cinquantaine de marcheurs.

    Si la première ascension, dans les jardins de Vaipahi, est réputée difficile, l’autre particularité était le long parcours de transition (environ 3 km) sur la route de ceinture au départ du jardin botanique.

    Ce passage obligé, nécessaire pour disperser les troupes avant de s’engager dans l’étroite montée de Vaipahi, favorisait bien évidemment les coureurs performants tels que Teiva Izal ou bien encore Jean-Marc Carcy.

    Ce sont d’ailleurs ces deux champions qui se détachaient très vite du peloton, pour entamer la montée avec une légère avance sur leurs poursuivants.

     

    Batailles en duos

     

    Mais le Raid Vaipahi est une course par équipe de deux et il ne fallait surtout pas abandonner son binôme. Le pointage au sommet des crêtes devant se faire avec les deux partenaires réunis, c’est en fait la performance du second de l’équipe qui était déterminante.

    Et dans ce domaine, Yoann Mornet, associé à Jean-Marc Carcy, était un peu mieux que Vaihiria Ponsard, l’acolyte de Teiva Izal.

    C’est probablement la partie de course sur l’asphalte qui a servi de juge de paix dans cette première phase du raid. Car on sait que Vaihiria Ponsard, tellement excellent en montagne, n’affectionne pas du tout la course sur route !

    La descente pouvait dès lors être contrôlée par Jean-Marc et Yoann, qui bénéficiaient d’une avance confortable, qu’ils parvenaient à maintenir et même à accroître légèrement.

    Avant que les vainqueurs du grand parcours soient applaudis au bas des jardins où était jugée l’arrivée, deux autres jeunes champions, Marama Teavai et Terehau Anania, franchissaient la ligne au terme des 7 kilomètres du petit circuit.

    Mission accomplie en seulement 34’ 57’’, soit une moyenne légèrement supérieure à 12 km/h sur ce tracé tout en dénivelé !

    Parti vers 9 heures, tout le monde, marcheurs compris, était de retour avant midi, ce qui laissait largement le temps aux organisateurs de procéder aux remises de prix dans la sérénité.

    L’Adat (association pour le développement de l’athlétisme à Taiarapu), s’était associée au Rotary Club pour cette manifestation auquel elle reversera une partie des bénéfices.

    Le club avait également reçu un fort coup de main de la commune et de son maire Tearii Alpha qui a d’ailleurs suivi l’événement sur place, avec beaucoup d’intérêt.

     

    Gérard Verdet

     

        Retrouvez dans notre édition du Mardi 13 septembre 2016 :       

    • Plus de photos du Raid Vaipahi
    • Parole à : Jean-Marc Carcy (Vainqueur) et Yoann Mornet (Vainqueur)
    • Classements

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete