Course sur route – Relais des copains : la neuvième édition pulvérise le record de participation

lundi 15 juin 2015

La neuvième édition du Relais des copains a connu un vif succès, les inscrits du jour battant très largement le record de participation de l’épreuve. En effet, si cette belle compétition n’a jamais dépassé les 55 formations lors des huit années précédentes, elle a cette fois-ci atteint le chiffre de 79 équipes, ce qui a fait monter le compteur à 237 coureurs au total ! 
Le club organisateur, l’Ascep, était donc ravi de cette belle affluence, ayant d’ailleurs beaucoup insisté sur le caractère amical, voire même familial de cette manifestation. C’est bien entendu le règlement lui-même de l’épreuve qui permet une grande souplesse dans la composition des équipes, avec un premier coureur, le plus expérimenté, qui réalise trois tours de 2,5 km, un deuxième coureur qui effectue deux tours et enfin le troisième qui ne s’engage que sur un tour. Et si la course porte le nom de relais, ce n’est pas dans la formule traditionnelle où chacun se substitue à un partenaire sur le circuit puisque le principe est de faire le premier tour seul, le deuxième à deux et enfin le troisième avec les trois coéquipiers. 
C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est possible de courir en famille, même avec un enfant de la catégorie benjamin puisque celui-ci est autorisé par les règlements à courir sur la plus petite distance à savoir 2,5 km. Un minime quant à lui est autorisé à courir 5 km, soit deux tours…

Équipes de choc

Si la formule familiale a attiré plusieurs équipes, d’autres formations se sont manifestement créées avec recherche de la performance. C’était bien évidemment le cas de Georges Richmond qui avait décidé de s’associer à deux jeunes de son club de Punaruu, Samuel Aragaw et Salomé De Barthez. C’était aussi le cas d’une autre formation de Punaruu emmenée par Frédéric Tête, avec Adil Abounaidane et Élodie Menou. On peut aussi citer une équipe de Central constituée de Cédric Wane, Winsy Tama et Sophie Bouchonnet… Pas étonnant donc de retrouver ces trois équipes de choc sur le podium de la course en fin d’après-midi. Pour en arriver à ce résultat, il a tout de même fallu batailler et c’est ce qu’ont fait ces trois formations, tout au long des 
7,5 km de course. 

L’équipe Tête à l’arraché

Au terme du premier tour, il n’était pas étonnant de voir notre super-vétéran Georges Richmond entrer le premier sur la piste du stade de Punaruu. Mais sur une petite distance comme ce 2,5 km, il avait fallu se donner à fond ! Derrière lui, Frédéric Tête avait lui aussi tout donné pour ne pas être distancé et cela avait plutôt réussi puisqu’il pointait à quelques secondes seulement, emmenant dans son sillage Loïc Mevel (associé à Étienne Fleure et Hinanui Tahiata). Derrière encore, et lui aussi détaché du reste des concurrents, Cédric Wane. 
La bataille était engagée mais au terme du deuxième tour l’équipe Richmond possédait encore un peu d’avance. Le troisième tour s’engageait donc avec une équipe complétée par Salomé De Barthez ayant une centaine de mètres d’avance, mais avec deux formations en chasse et au coude à coude, à savoir celles où Élodie Menou et Hinanui Tahiata prenaient le relais exactement en même temps. 
Tout s’est donc joué lors du dernier tour et dans la remontée vers le fond de la zone industrielle de la Punaruu. Élodie Menou plaçait une accélération, revenait puis se détachait en tête alors que Salomé De Barthez résistait au retour tenté également par Sophie Bouchonnet de l’équipe de Central qui était parvenue à se défaire de Hinanui Tahiata. 
Le Relais des copains avait rarement connu un tel suspense pour sa course et si le record chronométrique n’était pas battu, ce n’était que de peu ! 
À voir la fatigue des athlètes coupant la ligne d’arrivée sur le stade, on sentait bien que les efforts avaient été violents, surtout pour les premiers partants qui à chaque tour, récupéraient des équipiers frais qui leur imposaient un rythme soutenu. Mais le plaisir de courir ensemble avait pris le dessus et pour quelques-uns (en sus des trois premières formations évidemment récompensées), le plaisir était décuplé grâce au tirage au sort d’un certain nombre de lots offerts avec générosité par les nombreux sponsors de l’événement. 
Avec ce Relais des copains, la saison des courses sur route touche à sa fin. Certains, qui ont décroché une sélection pour les Jeux du Pacifique notamment
en demi-fond, en fond voire en triathlon, devront encore peaufiner leur préparation. Pour tous les autres, on a déjà commencé à se souhaiter de bonnes vacances ! 

Gérard Verdet

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete