CPS : un conseil d’administration brûlant après l’échec des négociations

vendredi 20 mars 2015

Après le préavis de grève déposé mercredi, des négociations étaient prévues hier entre la direction de la caisse, sa présidence et les syndicats. La réunion a finalement avorté au bout de quelques minutes. Les syndicats, Ronald Terorotua en tête, n’ayant pas apprécié que le conseil d’administration (CA) prévu aujourd’hui soit reporté, puis maintenu.
L’intersyndicale attend donc le CA de ce vendredi matin pour savoir si Régis Chang annoncera son départ au mois de juin, l’un des points principaux de la liste des revendications de l’intersyndicale.
« Monsieur Laugrost commence mal son règne de président de C.A., franchement. Est-ce qu’il est représentant des patrons ou des salariés, là je me pose la question. » A entendre Ronald Terorotua hier, ceux qui imaginaient que l’élection d’un représentant des salariés à la tête de la CPS allait faciliter le dialogue avec ses autres collègues des syndicats peuvent mettre leurs espoirs de côtés. « Ce que je ne comprends pas, c’est que le président nouvellement élu a déteint ou alors c’est le comportement du directeur qui a déteint sur notre président de C.A.. », a ainsi expliqué le président d’honneur de O Oe to Oe Rima à l’issue des discussions autour du préavis de grève qui ont tourné court.
A son arrivée à la CPS jeudi matin, Ronald Terorotua était particulièrement remonté contre la décision du bureau du C.A. prise la veille de reporter le conseil d’administration prévu aujourd’hui. En effet, le leader syndical souhaite, et c’est le premier point de revendication, que le directeur, Régis Chang y fasse une annonce qui aurait permis la levée de la grève.
« Qu’il nous dise tout simplement ce qu’il nous a déjà dit, que son contrat prenait fin au mois de juin », a expliqué Ronald Terorotua.
 
Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de vendredi 20 mars ou sur notre feuilletage numérique.

TETUANUI Richard 2015-03-21 06:55:00
A vous regarder de loin on dirait que c'est un règlement de compte.
Quand on remet de l'ordre à la CPS, avec un régime qui s'accorde avec le déficit de celle-ci... Il est normal que les employés font un peu la gueule...
Chang Fait son boulot de redressement...
Si vous, syndicats, à chaque fois, vous faites la grève pour des choses futiles, il est normal que la CPS va tout droit sur le mur d'enface.
Pito 2015-03-20 17:02:00
Depuis quand les syndicats décident qui sera le patron de la CPS, ils veulent surtout un toutou qui dira oui à toutes leurs revendications pour assurer leurs acquits.....il faut que Mr Laugrost ne cède pas.
Cityen 2015-03-20 07:16:00
Juste pour mon info, le Ronald, c'est celui de Mac Donald ou celui qui a joué un peu trop longtemps avec les allumettes ?
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete