Crash en Argentine: les dépouilles des Français rapatriées en fin de semaine

    mercredi 18 mars 2015

    Les dépouilles des huit Français ayant péri dans un accident d’hélicoptères pendant un tournage en Argentine devaient arriver jeudi matin à Buenos Aires et être rapatriés en France en fin de semaine.
    « Les cercueils sont partis de La Rioja (mercredi) en début d’après-midi et ils arriveront (jeudi) en début de matinée à Buenos Aires. Nous faisons tout notre possible pour que les corps arrivent en France en fin de semaine », a déclaré à l’AFP le consul général de France en Argentine, Raphaël Trannoy.
    Les cercueils de la navigatrice Florence Arthaud, de la nageuse Camille Muffat, du boxeur Alexis Vastine et de cinq membres de l’équipe de tournage de l’émission « Dropped » ont finalement été transportés par la route malgré les 1.200 km qui séparent la ville de La Rioja de la capitale argentine.
    Après l’identification des corps annoncée lundi par le juge fédéral Daniel Herrera, une longue procédure administrative a débuté, avec d’abord deux jours de démarches auprès des autorités de la province de La Rioja.
    Il reste à « accomplir un certain nombre de formalités administratives avant leur départ par avion », a précisé le consul.
    A Buenos Aires, les cercueils seront déposés dans une entreprise de pompes funèbres où ils attendront les autorisations de circonstance.
    Pendant leur transport dans un avion d’Air France, ils seront protégés dans des caisses en bois.
    Le 9 mars, les deux pilotes argentins et les huit Français sont morts quand les deux hélicoptères affrétés pour le tournage de l’émission de téléréalité sont entrés en collision et se sont écrasés peu après leur décollage du village de Villa Castelli, au pied de la cordillère des Andes.
    Les corps des deux pilotes argentins ont aussi été identifiés et déjà remis aux familles.
    Les investigations pour déterminer les causes de la collision se poursuivent à la fois dans la province de La Rioja et en France, où une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.
    Deux enquêteurs de la Section de recherches de la gendarmerie des transports aériens (GTA) et trois experts légistes de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie (IRCGN) ont quitté mercredi La Rioja pour regagner Paris, via Buenos Aires.

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete