Création d’un centre d’hébergement étudiant à Papeete

    jeudi 27 avril 2017

    après

    Avant (© Photo : Jennifer Rofes)

    avant

    Après (© Photo : DR)


    Un centre d’hébergement pour étudiants va être créé dans l’immeuble Van Bastolaer, dans le quartier Mama’o, à Papeete. Le coup d’envoi de la réhabilitation de ce bâtiment, à l’abandon depuis 30 ans, a été donné hier. Soixante-quatre logements seront ainsi créés pour répondre à la demande grandissante des étudiants, notamment des îles.

    Hier était donné le coup d’envoi du projet de réhabilitation de l’immeuble Van Bastolaer, situé dans le quartier Mama’o, à Papeete.
    Après avoir été laissé à l’abandon pendant 30 ans, ce bâtiment, sorti de terre en 1986, a finalement trouvé son utilité. En effet, le ministère de l’Éducation a décidé de créer un centre d’hébergement pour étudiants en plein centre-ville pour répondre à une demande, toujours plus forte.
    “Ces 64 logements vont venir compléter l’offre d’hébergement de l’Université de la Polynésie française”, explique la ministre de l’Éducation, Nicole Sanquer, qui précise par ailleurs que ce n’est qu’un début.
    “Depuis deux ans, les projets de construction se développent. L’année prochaine, nous mettrons en œuvre le projet d’extension du centre d’hébergement de Outumaoro qui doit permettre d’offrir 83 places supplémentaires. Notre but est de répondre à la vraie demande”, assure-t-elle.

    Pour le président du Pays, Édouard Fritch, cette réhabilitation est une très bonne nouvelle : “Les études ont montré que les structures du bâtiment étaient bonnes. Il y a certes tout à refaire, mais le béton est bon et la créativité et l’imagination de nos architectes et de Tahiti Nui aménagement et développement (TNAD) proposent un aménagement qui, je pense, va plaire à nos étudiants.”
    Le nouvel établissement doit être livré dans six mois. Un temps relativement court lorsque l’on sait à quel point ce chantier s’est révélé être un casse-tête pour les architectes. Nicolas Paoli a en effet expliqué, hier matin, que la grande difficulté résultait du fait que ce bâtiment n’était pas basé sur un rectangle mais sur un trapèze.

     

    Une cafétéria par étage

     

    “La quasi-totalité des logements que nous allons construire sont uniques. Il n’y a quasiment pas d’appartement type. Cinquante-six sur 64 sont différents”, a expliqué l’architecte.
    Ce centre d’hébergement sera composé de sept niveaux. L’étanchéité du sous-sol permettra de créer un parking de seize places ainsi qu’un emplacement buanderie.
    Au premier étage sera disposé un foyer étudiant avec des activités. Chaque étage comptera en moyenne onze appartements de type studio et F2 ainsi qu’une salle de cafétéria commune. Cependant, 26 appartements sur les 64 posséderont leur propre kitchenette. Tous les appartements bénéficieront de leur propre sanitaire.

    Autre particularité, deux appartements seront entièrement conçus pour accueillir des personnes à mobilité réduite, avec rampe d’accès, etc. Les studios feront 20 m2 et posséderont des terrasses de 6 à 10 m2, quant aux F2, leur surface sera de 40 m2.

    Ces logements doivent, selon la ministre et le président du Pays, être attribués en priorité aux jeunes qui viennent de la Presqu’île, de Moorea et des archipels éloignés.
    “Le manque de logements est un vrai problème car nous faisons des insatisfaits chaque année”, ajoute Édouard Fritch, conscient que toutes les demandes ne pourront être satisfaites cette année.
    Une enveloppe de 500 millions de francs a été attribuée pour l’ensemble du projet. Selon la ministre de l’Éducation, les travaux en eux-mêmes représentent 380 millions de francs.
    Le nouvel immeuble est attendu pour le mois d’octobre. 

     

    Jen.R.

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete