Habillage fond de site

La “crème de la crème” des auteurs polynésiens… et d’ailleurs

vendredi 17 novembre 2017

salon du livre

Les visiteurs se sont, dès l’ouverture du salon du livre, pressés vers les stands des neuf maisons d’édition locales. Pour l’occasion les éditions Au Vent des Îles proposent sept nouvelles œuvres à découvrir. (© Jenifer Rofès)


Le Salon du livre, qui a ouvert ses portes hier, accueille le public à la Maison de la culture jusqu’à dimanche. L’occasion de découvrir les nouveautés des auteurs et des éditeurs du fenuan mais aussi d’autres régions du Pacifique. Des moments forts de rencontres et d’échanges avec des écrivains et de nombreux acteurs du livre.

Le 17e Salon du livre, co-organisé par l’association des éditeurs de Tahiti et des îles et la Maison de la culture, a ouvert ses portes hier matin autour du Tumu’ora du Fare Tauhiti Nui.

Dès l’ouverture, de nombreux visiteurs, passionnés de littérature, se pressaient déjà pour découvrir les nouveautés éditoriales locales mais aussi celles de nos voisins calédoniens représentée par la maison du livre de Nouvelle-Calédonie, qui a regroupé pour l’occasion une grande partie des écrivains du Caillou.

Plusieurs moments forts sont d’ores et déjà prévus durant ces quatre jours entièrement consacrés au plaisir du livre.

Le public aura l’honneur de rencontrer de nombreux auteurs du fenua, du Pacifique et d’ailleurs. Ceux-ci présenteront leur livre et les dédicaceront.

Parmi eux, il y a Marcus Malte, qui s’est vu décerner le Prix Femina 2016 pour son roman Le garçon. Cette œuvre qu’il présentera demain après-midi raconte le parcours d’un enfant sauvage et mutique du début du XXe siècle, qui va s’efforcer de devenir un homme, envers et contre tout.

Ce soir vers 18 heures, c’est l’écrivaine Thanh-Van Tran-Nhut, éditée par Au vent des îles, qui présentera son dernier roman Kawekaweau, dont l’histoire se déroule entre la Nouvelle-Zélande et le Vietnam, du XIXe siècle à aujourd’hui. 

Iain Levison est également l’un des invités de ce salon. Il présentera “Ils savent tout de vous”.

 

Des livres pour tous les goûts

 

Ce 17e Salon du livre, devenu aujourd’hui un évènement culturel très attendu des Polynésiens, propose une diversité d’ouvrages telle, qu’il y en a pour tous les goûts.

Les jeunes pourront en effet découvrir le nouveau livre jeunesse illustré par Steeven Labeau, intitulé Tita et le voleur de couleur, aux éditions des Mers australes.

Les éditions Haere Po proposent quant à elles Le voyage de la flûte de roseau aux Marquises, qui illustre la rencontre entre les peuples d’Amérique du Sud et de l’Océanie.

Le livre Naomie est en colère et Les cadeaux de Lucas, par l’auteure néo-calédonienne Auriane Dumortier, mettent en lumière la communication non-violente.

Les passionnés d’Histoire pourront découvrir le tout dernier ouvrage de Jean Christophe Shigetomi qui retrace l’histoire vraie des Poilus Tahitiens engagés dans la grande guerre de 14-18. Ceux qui aiment la culture ne pourront pas passer à coté du fameux livre Tapa, qui retrace toute l’histoire et la culture du tapa à travers l’Océanie.

Le dernier Bulletin de la Société des études océaniennes, qui fête cette année son premier centenaire, est également à découvrir au salon du livre.

Enfin pour les férus de romans, polars et autres, impossible de passer à côté du dernier opus de la saga Al dorcey, avec le quatrième volet intitulé Tu vois ou du livre Le Païen, qui retrace la biographie romancée de Sunny Moana’ura Walker, ou encore des Moustaches du tigre, de Joël Paul.

Le salon du livre est ouvert jusqu’à dimanche 17h30.

 

Jen.R

 

salon du livre

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete