Crise de la pêche américaine: l’onde de choc atteint 17 pays du Pacifique

    lundi 4 janvier 2016

    Depuis le 1er janvier, l’agence des pêcheries du Forum des Îles du Pacifique a annulé les licences de pêche de la flotte américaine, qui comprend une quarantaine de navires. En effet, certaines compagnies de pêche n’ont pas réussi à payer les 17 millions de dollars américains requis par les 17 pays-membres de l’agence des pêcheries. En cause: la chute du cours du thon listao, car il y a trop d’offre sur le marché mondial. Actuellement, la tonne de thon listao se négocie en-dessous de 1000 dollars américains alors qu’il y a deux ans, les prix tournaient autour de 2300 dollars la tonne, selon le quotidien The Marshall Islands Journal.
    En août dernier, la flotte américaine s’est engagée à acheter plus de 5000 jours de pêche pour 2016. Ces 17 millions de dollars représentent le paiement des droits de pêche des 40 bateaux dans les eaux des 17 pays pour les trois premiers mois. Le gouvernement américain a demandé à l’agence des pêcheries d’accepter de réduire l’accord à environ 3000 jours de pêche. En vain. L’institution régionale qui gère les droits de pêche poursuit sa politique du tout ou rien. Elle a aussi rebuffé l’offre de certaines compagnies américaines de payer uniquement leur part. L’agence des pêcheries du Forum des Îles du Pacifique exige un accord global avec l’entièreté de la flotte américaine. La suspension de la pêche américaine représente un gros manque à gagner pour les 17 pays de l’agence des pêcheries, et particulièrement pour les 8 pays les plus riches en thons, ceux de l’accord de Nauru, dont les Îles Marshall font partie.
     
    Radio Australia
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete