Le cross taro, une réussite !

    mardi 14 février 2017

    Rurutu CROSS TARO

    Les deux premiers à commencer le bêchage pour ensuite, placer la protection, suivie de la plantation des jeunes pousses. (© A Tavita/LDT)


    Cette année, le collège de Moerai a innové pour l’organisation du cross traditionnel. Vendredi dernier, l’épreuve a allié sport et agriculture, compétition et transmission du savoir agricole. Les 210 élèves se sont élancés dans une course-relais sur le thème de la plantation et de la culture du taro.

    Il fallait y penser ! Vendredi 10 février, le collège de Moerai a innové cette année pour la réalisation du cross des élèves. En effet, l’équipe a mis en place un parcours alliant sport et agriculture. Pour cela les 210 élèves ont été répartis en groupes de 8 dans une course relais passant par les chemins intérieurs du village de Moerai, avec un départ dans la tarodière près du SDR (Service du développement rural) pour terminer à l’autre bout du village dans celle qui est située près du collège. Là, les attendait une équipe d’agriculteurs qui avait préparé à leur intention une parcelle prête à recevoir les jeunes plants de taro. Cette culture ancestrale est un des fleurons de Rurutu et la réputation des produits obtenus n’est plus à faire car c’est un aliment très recherché dans toute la Polynésie.

    De nos jours, peu de jeunes se tournent vers cette activité pourtant rentable. C’était là une magnifique occasion d’apporter aux élèves la transmission des savoirs de leurs ancêtres puisque cette culture du taro n’a pas bougé depuis l’origine des Rurutu. Pour accéder à la dernière épreuve qui était celle de la plantation, il fallait que les concurrents soient passés par d’autres ateliers – transport des branches sèches de cocotier, labourage, bêchage – le tout validé par un jury composé d’une équipe de cultivateurs. Ce sont les élèves de 3eA qui ont remporté l’épreuve.

    Pour clôturer ce cross-relais, les élèves se sont rassemblés sur le terrain de sport pour assister à la suite logique, c’est-à-dire la préparation du “poi”, une pâte réalisée à partir de taros cuits à l’eau, très appréciée de la population de Rurutu.
    Grâce à une collaboration active entre les agriculteurs, les parents d’élèves, la police municipale, la gendarmerie et le personnel du collège, cette grande fête sportive et agricole a été une réussite totale.
    Cette journée s’est terminée par un repas de l’amitié entre tous les organisateurs avec le souhait de renouveler cette opération l’an prochain.

     

    De notre correspondante
    Annie Tavita

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete