Culture – Peintures et sculptures à la Maison de la culture ce soir

    mardi 18 octobre 2016

    peinture sculpture

    “On fait un travail plutôt complémentaire, confie Carine. Lui, dans un style très épuré et minimaliste ; moi, dans un style plus chargé, coloré et floral.” (© Vaiana Hargous)

     

    La Maison de la culture accueille dès ce soir, et ce, jusqu’à samedi, dans la salle Muriavai, une exposition menée par Carine Thierry, artiste plasticienne, et Stéphane Motard, sculpteur. Leur thématique, aussi riche que surprenante, pourrait se traduire par “Quand le minimalisme fait écho à la singularité”… Ces deux artistes se sont déjà présentés dans le cadre d’expositions collectives ou au travers de leur métier, mais ils ont choisi cette fois-ci d’associer leur travail pour une première exposition en duo.

    D’un côté, les sculptures de Stéphane Motard, une trentaine, qui sont axées sur une recherche en taille directe de lignes douces aux formes épurées. De cet équilibre, l’artiste suscite le mouvement et la fluidité pour proposer des œuvres qui invitent au toucher. Basaltes, phonolites… des pierres du fenua choisies avec soin par le sculpteur pour leurs couleurs, leurs formes et leurs matières donnent à son œuvre un caractère unique.

    De l’autre, les 26 tableaux de Carine Thierry, qui oriente son travail plastique vers la série, avec une volonté de jouer sur les contrastes et les oppositions : couleurs, noir et blanc, travail de la ligne, collage… La féminité y est omniprésente. Ces œuvres, basées sur une recherche d’associations techniques et thématiques assez diverses, mettent en avant le côté singulier et insolite d’un art empreint de liberté.
    Minimalisme, singularité… et au final, des créations à découvrir sans modération ! 

    V.H.

     

    capture-decran-2016-10-18-a-10-43-32

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete