Curage des rivières – Le président du Pays rencontre l’association No te Aru Tai Mareva

    mercredi 2 septembre 2015

    Le président Édouard Fritch, accompagné du ministre de l’Équipement, Albert Solia, et du ministre en charge de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a reçu hier les représentants du syndicat No Te Aru Tai Mareva qui demandent notamment l’arrêt des travaux dans la rivière Taharu’u à Papara.
    Chacun des membres du syndicat présents a pu exposer son point de vue sur la nécessité de préserver l’environnement. Une nécessité que partage le président du Pays. Édouard Fritch a toutefois tenu à souligner que si l’on devait suspendre les travaux dans la Taharu’u, il demandait aux associations d’en prendre l’entière responsabilité. En effet, les travaux en cours ont pour objectif d’assurer la protection des biens et des personnes riveraines de la rivière sujette à des crues lors des grandes pluies.
    Le syndicat réclame par ailleurs la réunion du comité de suivi mis en place à Papara. Ce comité, placé sous la présidence du maire, ne peut plus se réunir en raison de l’annulation des élections à Papara. Le président a donc précisé qu’une solution allait être trouvée pour désigner un nouveau président du comité de suivi afin que celui-ci puisse se réunir.
    Concernant les revendications de créer un comité de suivi pour chaque rivière, le ministre de l’Équipement a estimé que ces comités devaient être créés par les maires de chaque commune et rassembler toutes les parties prenantes, comme les associations environnementales, les riverains, les porteurs économiques, etc.

    LDT

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete