Habillage fond de site

CYCLISME – Le Calédonien Bousquet endosse le jaune

jeudi 10 novembre 2016

Jerry Bousquet a pris le maillot jaune pour trois secondes devant Maxime Urruty. Guillaume Patritti complète le podium du classement général. (© Patrice Bastian/LDT)

Jerry Bousquet a pris le maillot jaune pour trois secondes devant Maxime Urruty. Guillaume Patritti complète le podium du classement général. (© Patrice Bastian/LDT)

 

 

Les Néo-Calédoniens ont joué les premiers rôles hier avec Jerry Bousquet et Guillaume Patritti, respectivement 2e et 3e de l’étape remportée au Belvédère de Pirae par Maxime Urruty, le coureur du Limousin. Jerry Bousquet, sous les couleurs de Vénus, a pris le maillot jaune pour trois petites secondes devant Maxime Urruty.

Les organismes étaient encore marqués par les efforts de la veille au départ de la 3e étape du Tour Tahiti Nui qui se courrait sur la côte est. Le départ était donné de la mairie de Pirae et l’arrivée fixée à la patte d’oie du Belvédère de Pirae après 121 km de course. La première journée, lundi, du Tour Tahiti Nui qui comprenait deux étapes avec un contre-la-montre individuel le matin et une course en ligne qui fut particulièrement intense l’après-midi, avait laissé des traces chez les coureurs, y compris chez les ténors. Ceci explique que le peloton entama la course sur un rythme plutôt pianissimo, d’autant que le parcours proposait plusieurs difficultés avec en particulier le col du Tahara’a à monter dans les deux sens et un final ardu dans le Belvédère de Pirae.

Au 30e km, la course s’animait sous l’impulsion d’une vague qui causait des trous dans le peloton, Maxime Urruty, Jerry Bousquet, Guillaume Patritti, Tuarii Teuira et Chris Ott en profitant pour constituer un groupe d’échappées. Le peloton ne réagissant pas, les cinq fuyards augmentaient régulièrement leur avance. Ils comptaient trois minutes d’avance au demi-tour à la marina de Pueu, puis quatre minutes à l’entrée de Tiarei au retour sur Pirae.

 

Tuarii Teuira en blanc

 

 

L’Américain Chris Ott ne parvenait pas à suivre le rythme et laissait partir ses quatre compagnons d’échappée. Maxime Urruty accélérait pour sa part dans la côte de Nivee et personne ne parvenait à le suivre. Le coureur du Limousin passait la côte du Tahara’a sans faiblir et finissait également très fort dans la montée du Belvédère pour s’octroyer la victoire d’étape. Jérémy Bousquet franchissait la ligne d’arrivée en deuxième position à 1’ 18’’ du vainqueur, Guillaume Patritti complétant le podium de l’étape en terminant à 1’ 30’’ de Urruty.

Le jeune tahitien Tuarii Teuira réalisait également une belle performance en finissant quatrième à 1’ 47’’ du lauréat du jour. Loick Leboucher, le porteur du maillot jaune, prenait la cinquième place en cédant 4’ 56’’, un écart qui l’obligeait à céder sa tunique de leader au moment de la remise des prix à la mairie de Pirae. Et c’est un Jerry Bousquet aux anges qui s‘en emparait, privant Maxime Urruty de la tunique jaune pour trois secondes. Les Calédoniens pouvaient d’autant plus exulter que Guillaume Pattritti, qui court aussi pour Vénus, s’est glissé à la troisième place du classement général. Rien n’est encore joué bien sûr, car il reste trois étapes dont celle qui aura lieu à Moorea aujourd’hui avec un final également difficile.

Mais le Tour Tahiti Nui 2016 s’annonce plus ouvert que prévu dans la mesure où la domination envisagée des coureurs de l’équipe du Limousin est moins marquante que prévu. Et cela fait le bonheur de Tuarii Teuira, cinquième du général et premier tahitien, et surtout porteur du maillot blanc réservé au meilleur jeune (U23) de l’épreuve. C’est encourageant pour le cyclisme tahitien. 

Patrice Bastian     

 

 

capture-decran-2016-11-10-a-10-29-02 capture-decran-2016-11-10-a-10-29-12

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete