Cyclisme – Grand Prix de Raiatea Cycling : une ronde infernale dans Uturoa

    lundi 27 juillet 2015

    C’est avec la haute supervision des responsables de le Fé-dération tahitienne de cyclisme que les cyclistes des clubs de Tahiti, de Raiatea et de Bora Bora ont vécu leur troisième journée de course à Raiatea samedi.
    Organisé par le club Raiatea Cycling, présidé par Paul Bonno, ce Grand Prix consistait à faire tourner les compétiteurs selon un parcours dessiné dans la ville de Uturoa, et proposant 35 tours de circuit aux “troisième catégorie” et juniors, et 20 pour les femmes, pass et cadets. À 14 heures, les 35 cyclistes des deux premières catégories se sont élancés depuis la place du Kuo Min Tang pour une course infernale de près de 90 minutes, entre le carrefour sud de la cité et celui de l’hôpital. Une épreuve particulièrement difficile du fait de ces obstacles créant justement le ralentissement des cyclistes à plusieurs endroits. Au fur et à mesure de ce carrousel infernal, de nombreux coureurs se sont vus rattraper et éliminer lorsqu’ils avaient pris deux tours de retard, tandis que le tandem Opeta Vernaudon-Laurent Manarii poursuivait son avance au sommet avec régularité, loin devant Temanu Tautu du club local de Raiatea Cycling. À 14 h 45, les organisateurs, par la voix de Carlos, ont lancé la seconde vague de cyclistes pour une belle noria qui a vu Kurt Muller, de Raiatea Cycling, se distinguer devant Manuarii Teheiura de Vénus. Benoît Rivals, président du VCT, précisait “que le critérium en ville est toujours une course rapide, et nous n’avons pas trop l’habitude. Moi, j’étais en pass cycliste avec Nathan (Ventura), un cadet de l’équipe, et c’était intéressant de voir son comportement à la pointe du combat. On a réussi à s’extraire du peloton et on termine quatrième et cinquième au scratch et lui premier cadet.” C’est sous l’appellation de Grand Prix de la Fédération tahitienne de cyclisme que la quatrième et dernière journée de compétitions dans la capitale des îles Sous-le-Vent s’est achevée dimanche (compte rendu dans notre édition de demain). Beaucoup de satisfaction de la part des élites du cyclisme du fenua, des organisateurs, mais également de tous les clubs cyclistes de Tahiti, sans qui ces challenges n’auraient pas été possibles.

    De notre correspondant Jean Claude Bocher

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete