Habillage fond de site

Cyclisme – Journée internationale de prévention de lutte contre le suicide

mardi 12 septembre 2017

Les sommes récoltées -1 500 F par cycliste- lors de la journée internationale de la prévention de lutte contre le suicide seront reversées à SOS Suicide pour financer la ligne de crise. (© John Hiongue/LDT)

Les sommes récoltées -1 500 F par cycliste- lors de la journée internationale de la prévention de lutte contre le suicide seront reversées à SOS Suicide pour financer la ligne de crise. (© John Hiongue/LDT)


200 cyclistes ont pris leur vélo pour effectuer un tour de l’île de Tahiti, dimanche, afin d’aider l’association SOS Suicide à financer sa ligne de crise. Cette opération mondiale entre dans le cadre de la journée internationale de la prévention de lutte contre le suicide. En Polynésie française, cette journée était organisée par l’AS Pirae Cyclisme de Laurent Pasquelins en partenariat avec la ville de Pirae.

Ce n’était pas une compétition de cyclisme avec un classement officiel, mais juste un moment de plaisir à pédaler tout autour de l’île de Tahiti, soit environ 113 km. Ainsi, dimanche matin, dans le cadre de la journée internationale de prévention de lutte contre le suicide, l’AS Pirae Cyclisme, présidé par Laurent Pasquelins, a décidé de venir en aide à l’association SOS Suicide. Le concept était simple : inviter les amateurs de vélo ainsi que les coureurs licenciés à effectuer un tour de l’île à leur rythme et sous les rayons d’un soleil radieux.

Le départ a été donné à la mairie de Pirae avec tous types de vélos au départ. Ainsi, on y trouvait des vélos de course, des VTT, des vélos électriques, des vélos urbains, mais pas de tricycle ni de tandem.

“200 participants dimanche dernier à cette journée internationale, et c’est notre club, l’AS Pirae, qui l’organise avec le soutien de l’association SOS Suicide et de la commune de Pirae. C’est la deuxième année qu’on propose cet événement. Et, pour mémoire, l’an dernier, Tahiti s’est classé deuxième sur le plan mondial juste derrière Taïwan”, s’est réjoui Laurent Pasquelins. “Le but du jeu est de faire des kilomètres. Chacun prend un vélo pour les parcourir, sans prescription médicale car ce n’est pas une compétition. Beaucoup d’entreprises participent également.
Le retour à Pirae est étalé dans le temps, les plus rapides peuvent arriver sur le coup de 11 heures et les derniers dans le courant de l’après-midi. Les gens roulent à leur rythme. Dans le lot, il y a beaucoup d’amateurs, mais il y a quand même quelques coureurs licenciés”

“Sur le plan international, c’est la quatorzième édition de la journée mondiale de prévention contre le suicide. Chaque personne sur cette terre vit ensemble. Dimanche soir, on a allumé une chandelle à mettre à sa fenêtre de sa maison en souvenir des personnes décédées suite à un suicide.
De temps en temps, je suis écoutante et j’interviens. J’ai été formée à l’écoute, mais à la base je suis psychologue. Notre objectif est de faire basculer la personne dans le positif et on les aide à trouver des pistes pour sortir la tête de l’eau”, relate Fabienne Bernis, bénévole de SOS Suicide.

À noter la participation du collectif “Mon Vélo” à cet événement annuel qui sera reconduit l’année prochaine à la même période.

 

De notre correspondant John Hiongue

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete