Cyclisme – Laurent, Maestrati et Loreille au sommet

mardi 28 juillet 2015

La quatrième et dernière épreuve de cyclisme organisées à Raiatea, le Grand Prix de la Fédération tahitienne de cyclisme, s’est déroulée dimanche. Laurent Manarii s’est imposé devant Alain Maestrati et Thomas Loreille dans la troisième catégorie, celle de l’élite.

La Fédération tahitienne de cyclisme avait, pour la première fois, établi ses quartiers à Raiatea, du jeudi 23 au dimanche 26 juillet, afin d’organiser les Championnats de Polynésie 2015, sur route (66 ou 106 km selon les catégories) jeudi et contre-la-montre (10 ou 18 km) vendredi derniers (lire nos éditions de vendredi et samedi).
Outre ces courses importantes pour les palmarès de certains champions de l’élite cycliste du fenua, deux autres épreuves sont venues compléter ce déplacement de la FTC. Samedi a vu le développement d’un critérium (34 ou 59,5 km) au cœur de la ville de Uturoa avec le Grand Prix de Raiatea Cycling lire notre édition d’hier).
Dimanche, le Grand Prix de la Fédération tahitienne de cyclisme (88,44 ou 108,48 km) a achevé en beauté ces quatre jours de compétition en offrant de beaux podiums, venant ainsi confirmer les qualités de la “troisième catégorie” et de jeunes espoirs en puissance. Après avoir souffert d’une déchirure musculaire, Kurt Muller, le “pass” de Raiatea Cycling, avait malgré tout pris le départ du critérium du samedi mais n’avait pu rouler le lendemain. C’est un peu une épine dans le pied de son président de club, Paul Bonno, qui indiquait que “ses coureurs s’étaient bien défendus. Au fil de ces 106 kilomètres, il y a eu une organisation tactique de Vénus, qui avait mis des gars en avant pour faire rouler les autres clubs, et ensuite se faire contrer par d’autres coureurs de leur équipe, une fois rejoints.” Roger Despoirs, trésorier et suiveur du VCT, indiquait quant à lui que “c’était une belle épreuve qui, au départ, a enregistré une échappée de six coureurs et, au 30e km vers Opoa, John Tayusin a lâché et les autres ont attaqué la traversière. Torea Vernaudon, de l’AS Vénus, a ensuite levé le pied, et c’est plus tard, à Taputapuatea, que les cinq échappés se sont fait reprendre par le peloton, qui arrivait à fond la caisse. Finalement, notre grimpeur rouleur, Thomas Loreille, rentre dans le tiercé avec Laurent (Manarii) et Maestrati (Alain). Nos coureurs font finalement un bon score en quatre jours avec des routes magnifiques et dans un cadre idéal.” Alain Vaiho, le premier pass cycliste, confiait “que pour un départ avec la catégorie 3, il fallait adapter sa stratégie et trouver la bonne échappée jusqu’au ball-trap, pour ensuite faire la différence. Je voudrais dédier ma première place d’aujourd’hui à mon fils Bryan qui, avant, courait avec moi, et qui a été victime d’un accident de la route il y a deux ans.” Pour conclure cette visite sportive et motivante pour les cyclistes des îles, Teva et Ariitea Bernadino, respectivement président et directeur technique de la FTC, ont reçu une invitation de la part du maire de Uturoa, Sylviane Terooatea, qui s’est d’ailleurs bien investie dans la manifestation, et l’ont assurée qu’ils mettraient tout en œuvre pour revenir en 2016.

De notre correspondant Jean Claude Bocher

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete