Habillage fond de site

Cyclisme – Orage, au désespoir de Punaruu

mardi 19 juin 2018

Les coureurs de la catégorie pass’Cyclisme ont fait seulement quatre des huit tours initialement prévus. (© Vaitiare Pereyre-Gobrait)

Les coureurs de la catégorie pass’Cyclisme ont fait seulement quatre des huit tours initialement prévus. (© Vaitiare Pereyre-Gobrait)

La Fédération tahitienne de cyclisme a organisé dimanche, l’annuel Grand Prix du club de Punaruu qui ouvre les festivités de la fête de l’orange. Sur les trois départs prévus ce jour-là, seulement deux ont été donnés. En effet, si le ciel était couvert au départ de la première course, rien ne laissait présager le déluge qui allait s’abattre sur les cyclistes.

Le départ de la course des Élites de troisième catégorie devait être donné aux alentours de 14 h 30 mais Jean-Pierre Lestrade, le président du club organisateur, a préféré annuler la manche par sécurité : “C’est la première fois que ça arrive ! On a déjà annulé des courses mais c’est toujours l’événement entier que l’on annule. Là, il a fait beau le matin et c’est tombé d’un coup. Le chapiteau s’est envolé, il y a eu quatre chutes, c’était vraiment le déluge. On est déçu, c’est sûr, mais content en même temps car c’était juste impossible de les laisser partir sous cette pluie. Tout le monde était d’accord pour annuler la course des 3e catégorie”.

Concernant la course de la catégorie pass’Cyclisme, la pluie a encore fait des siennes. Au lieu des huit tours prévus à la base, les cyclistes n’ont en finalement effectué que la moitié avec 29 km au compteur au lieu des 58 km prévus initialement.

Au terme de ce parcours quelque peu chamboulé, rythmé par quelques chutes et une arrivée jugée au niveau du temple mormon au-dessus de l’université, c’est finalement Teava Kaimuko qui s’est imposé.

Vainqueur de la deuxième manche de la coupe qui s’est déroulée la semaine dernière, le sociétaire du club de Punaruu a su se détacher légèrement d’un peloton étiré. En deuxième position, à quelques millièmes de secondes près seulement, on retrouve le sociétaire de Pirae, Carlqvist Manate qui a devancé de peu Dylan Mathieu. Sur la course “Fun” de 22 km, destinée aux non-licenciés , c’est Randy Teikiotiu qui a terminé en tête du classement devant Terevaura Buchin et Tuteragi Taumi.

À défaut de course pour les troisièmes catégories, le club n’a pas manqué de saluer la présence des engagés en offrant, à certains chanceux, les lots remis par les sponsors.

Pour l’heure, la fédération tahitienne donne déjà rendez-vous aux férus de la petit reine, samedi prochain, pour le Grand Prix de Papeete organisé par le Papeete Cycling Club.

 

Vaitiare Pereyre-Gobrait

 

cyclisme punaruu

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete