Cyclisme – Tour Hava’i 2016

    vendredi 22 juillet 2016

    Raimana Mataoa (en rouge) a toujours contrôlé la course pour préserver au maximum sa confortable avance au général. (Photo : Luc Ollivier)

    Raimana Mataoa (en rouge) a toujours contrôlé la course pour préserver au maximum sa confortable avance au général. (Photo : Luc Ollivier)


     

    L’étape à Moana Taruoura, Raimana Mataoa reste leader

     

    Rien ou pas grand-chose ! Raimana Mataoa qui a assommé la concurrence lors de la première journée après le prologue et la première étape en comptant 6’36’’ d’avance sur son premier poursuivant ne laisse rien passer ou pas grand-chose à la concurrence.

    Il s’attendait à être attaqué, hier matin, pour le tour de l’île de Raiatea au départ de Tumaraa mais il a parfaitement contré toutes les velléités, peu nombreuses, jusqu’aux derniers kilomètres qui ont vu Moana Taruoura s’échapper et prendre une petite minute au groupe de la dizaine de coureurs qui suivaient.

    Des 22 coureurs de 3e catégorie (le pass’cyclisme était dispensé) qui avaient pris le départ, une petite moitié n’était déjà plus dans la course à mi-parcours.

    Pourtant le rythme n’était pas particulièrement élevé sur les routes désertes de Raiatea mais les efforts de la veille ont certainement commencé à se faire ressentir pour certains.

    Sous un ciel voilé jusqu’au PK 50 côte ouest, Rocky Arapa, déjà dans l’échappée de la veille, et Vehiarii Raoulx s’étaient mis en exergue comptant plus de deux minutes d’avance après un tiers de course sur un peloton encore au complet.

    C’est à partir de la mi-course et alors que la pluie avait fait son apparition que la jonction se faisait dans les parties bosselées, celles-la même qui avaient permis la veille à Raimana Mataoa de se faire la belle.

    Dans ces difficultés, le groupe commençait à se disloquer et seule une douzaine de coureurs soutenaient le rythme. Ils faisaient cause commune sur le retour par l’est sur Tumaraa, traversant de concert Uturoa.

    On pensait alors bien à un sprint pour les départager mais Moana Taruoura tentait sa chance pour aller chercher la victoire. Il terminait avec 49’’ d’avance sur le groupe dont il s’était extrait.

    Son partenaire de club Terii Teihotaata terminait un peu derrière, victime de crampes, concédant de précieuses secondes à Daniel Tchan Fa de Bora Bora. La récupération était le maître mot de l’après-midi après le ma’a Tahiti offert par la commune avant de s’attaquer à l’étape du soir à Uturoa.

     

    Luc Ollivier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete