Cyclisme – Tour Hava’i 2016

    mercredi 27 juillet 2016

    Cyclisme

    Les Tahitiens ont dominé les débats à Raiatea. (Photo : Luc Ollivier)


    Raiatea plébiscité

     

    Le premier Tour Hava’i s’est achevé, samedi dernier, sur les routes de Raiatea avec le sacre de deux très beaux champions, Taimana Mataoa en 3e catégorie et Yohann Pailloux en Pass’Cyclisme. Au-delà du succès sportif, c’est avant tout la réussite d’un projet d’expansion initié par la Fédération tahitienne de cyclisme.

     

    Àn’en plus douter, le Tour de Hava’i, créé après le succès des Championnats de Polynésie organisés à Raiatea l’année dernière, sera l’un des moments forts du calendrier cycliste annuel.

    Il sera même l’apothéose de la première partie de saison, selon le souhait du président Teva Bernadino et du directeur technique Ariitea Bernadino.

    Autofinancé grâce à une gestion saine, ce Tour s’est fixé plusieurs objectifs. Le premier d’entre eux est de décentraliser les courses de Tahiti que connaissent sur le bout des pédales tous les cyclistes.

    Raiatea leur offre un nouveau terrain de jeu avec des reliefs variés, des difficultés différentes et surtout une sécurité routière impensable à Tahiti.

    L’autre objectif fédéral est de développer l’activité cycliste dans les îles. Si à Bora Bora, le club est structuré, à Raiatea l’activité n’a repris qu’à l’occasion des Championnats de Polynésie de 2015.

    Preuve s’il en était besoin que la décentralisation crée des vocations. C’est pourquoi la fédération s’est déjà projetée sur 2017 avec une organisation partagée entre Huahine et Raiatea.

    La création d’un club à Huahine devrait être la consécration attendue et des courses inter-îles Sousle-Vent pourraient par la suite donner un nouvel essor à la discipline, dont l’augmentation des licenciés est déjà plus que sensible à Tahiti, alors que la moyenne d’âge du peloton ne cesse d’augmenter.

    L’organisation de courses ouvertes au public lors du prochain Tour Hava’i a été évoquée afin de sensibiliser le plus grand nombre à la discipline.

    Les Tahitiens ont dominé les débats La FTC pourra en tout cas toujours compter sur la participation des Tahitiens qui, de l’avis général, ont pris du bon temps lors de ce déplacement et ce malgré la fatigue.

    Il faudra pour cela pouvoir aussi compter sur un budget de participation serré et donc attractif que la FTC a réussi à obtenir grâce aux transporteurs maritime (Hawaiki nui) et aérien (Air Tahiti) et à des conditions d’hébergement et de restauration correctes.

    Logée à l’internat du lycée professionnel, la délégation tahitienne forte d’une cinquantaine de membres, bénévoles compris, a apprécié ces conditions de promiscuité qui ont permis de resserrer les liens entre les coureurs, créant du même coup une très bonne ambiance.

    Quatre jours de courses du 20 au 23 juillet, sept courses pour les 3e catégories, six pour les Pass’Cyclisme, autant dire qu’il fallait être motivé et surtout en forme pour se présenter sur la ligne de départ.

    C’est d’ailleurs avec une joie non dissimulée, que tous et toutes ont participé à la dernière course du programme le samedi après-midi, avant un repos dominical bien mérité sur l’île sacrée pour ceux qui ne rentraient pas le soir même sur Tahiti.

    Sur le plan sportif, les Tahitiens ont dominé les débats mais les îliens n’ont pas à rougir de leur participation. En manque de courses, ils ont donné l’impression cependant de ne pas assez oser.

    Toujours dans le peloton, sans jamais prendre trop de relais, ils ont été plutôt timorés, voire complexés par rapport aux champions.

    On aurait aimé effectivement un peu plus les voir à l’attaque, surtout ceux de Raiatea qui courraient chez eux, même si le jeune Kurt Muller s’est imposé deux fois au sprint en Pass’Cyclisme tandis qu’en 3e catégorie, à quatre reprises, deux îliens sont montés sur le podium.

    Ce sera sans doute pour une prochaine édition car nul doute qu’ils ont beaucoup appris et qu’ils apprendront encore en venant participer au Tour de Tahiti Nui au mois de novembre.

     

    Luc Ollivier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete