Pas de grève dans les établissements scolaires catholiques

    lundi 17 octobre 2016

    la mennais

    (© DR)

     

    Après deux jours de négociations, la direction de l’enseignement catholique et le syndicat O oe to oe rima ont trouvé un accord dimanche soir peu après 18 heures. Aussi, la grève qui devait prendre effet ce matin, dans plus d’une vingtaine d’établissements scolaire catholique à Tahiti, Raiatea, et aux Marquises n’a pas lieu. « Il y avait essentiellement trois points, trois revendications qui bloquaient : la revalorisation salariale, les indemnités de départ à la retraite et enfin le reclassement des enseignants », a expliqué Atonia Teriinohorai, secrétaire général de la centrale syndicale.

    Au final, un accord a été trouvé. Concernant la revalorisation salariale, O oe to oe rima a proposé une majoration de 3%. La direction de l’enseignement catholique a promis de revoir à la hausse les salaires sans pour autant avancer de taux. Une commission qui se tiendra le mois prochain doit trancher sur ce point.

    Du côté des indemnités de départ à la retraite, les deux parties se donnent plus de temps pour peaufiner leur copie en attendant janvier 2018 et la révision de leur convention collective. « Il y a des dysfonctionnements dans l’enseignement privé et nous aimerions pouvoir rencontrer la ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, pour lui faire part de la situation entre le secteur privé et public», a conclu Atonia Teriinohorai. Pour l’heure, aucune rencontre officielle n’est prévue.

     

    Jenny Hunter

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        La primaire socialiste est mal engagée en Polynésie française. L'absence de possibilité de vote est pour vous...

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete