De la prison ferme requise pour les cambrioleurs des supermarchés

    mardi 19 janvier 2016

    Quatre hommes, âgés entre 24 et 47 ans, étaient présentés devant le tribunal correction de Papeete, hier en début d’après-midi, pour une série de cambriolages qui se sont déroulés pendant les fêtes de fin d’année.
    Le premier cambriolage a eu lieu le soir du réveillon de Noël. Deux hommes âgés de 24 et
    34 ans ont volé des cigarettes et de l’alcool en grande quantité dans un magasin de Taravao. Un des deux délinquants s’est introduit dans les locaux en forçant la porte de la chambre froide, pendant que son comparse faisait le guet. Les deux hommes s’étaient rencontrés en prison.
    Le deuxième cambriolage s’est déroulé le 29 décembre dernier à Punaauia où les deux personnages forçaient la porte d’une supérette et s’emparaient d’alcool, de 300 paquets de cigarettes et d’une caisse enregistreuse. Le propriétaire du commerce estime à environs 689 000 F le préjudice causé par les prévenus. “Je me lève tous les jours de la semaine à 5 heures du matin pour fermer à 19 heures. Et on nous vole notre travail”, déclare le commerçant aux prévenus.
    Ne voulant pas se contenter de ces deux prises, les deux hommes recommencent le 31 décembre dernier, cette fois-ci, ils sont accompagnés d’un troisième homme qui reconnaît avoir été présent au moment des faits, mais assure “avoir dormi tout le long”. Cette fois-ci, c’est un petit magasin de Hitia’a o te Ra qui est la cible des cambrioleurs,
    Rebelotte le 7 janvier. Ils se sont attaqués à une maison à Papara. Ils dérobent de la nourriture et un coffre-fort sans arriver à l’ouvrir. Un quatrième homme a aussi été mis en cause pour complicité, il était soupçonné de donner les instructions pour commettre les infractions.
    Le parquet a demandé, dans ses réquisitions, 15 mois de prison ferme avec maintien en détention pour le jeune homme de 24 ans, douze mois avec maintien en détention pour son acolyte de 34 ans, huit mois avec également maintien en détention pour celui qui dit avoir dormi dans le véhicule et participé au vol de Papara et, enfin, quatre mois de prison sans mandat de dépôt pour le dernier.
    Le tribunal correctionnel a tranché en suivant les réquisitions du parquet pour les deux premiers, il a cependant penché pour une relaxe partielle pour le “dormeur” en le condamnant à quatre mois de prison ferme et a décidé de relaxer le quatrième détenu. K

    Compte rendu  M.-C.C.

    bass ass 2016-01-19 14:27:00
    Ils auraient du faire de la fraude a la defisc , ils seraient riche et libre.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete