Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

De la musique “pour réveiller nos fibres”

vendredi 15 septembre 2017

concert paix

Le conservatoire via son directeur, Fabien Dinard (à droite), assure mener une “collaboration exemplaire” avec le club Soroptimist, présidé par Najat Charreard (au centre). (© Christophe Cozette)

Treize, un numéro chance pour la paix. Le Concert de la paix, du 29 septembre, dans la grande salle de la mairie de Pirae, est le 13e gala artistique et caritatif organisé conjointement par le Conservatoire artistique de Polynésie française (CAPF) et le Club Soroptimist International Tahiti, depuis le début de leur collaboration, entamée il y a huit ans maintenant.

Chaque année, ces deux partenaires organisent en effet deux galas, qui rendent hommage à deux journées internationales célébrées par l’Organisation des nations unies, celles de la Paix et de la Femme, en mars.

“Une collaboration exemplaire”, s’est félicité hier Fabien Dinard, le directeur du conservatoire de Tipaerui.

Et rien de tel que “la musique et la paix pour réveiller nos fibres. La paix n’est pas un mot vain, ni ici ni ailleurs”, a précisé hier matin, au conservatoire, Najat Charreard, la présidente du Soroptimist Tahiti.

Depuis le début de cette collaboration, plusieurs dizaines d’enfants – une cinquantaine selon cette dernière – ont été soutenus et suivis, certains jusqu’au bout de leurs études.

L’une des élèves sponsorisées, Herenui Liu, est partie au conservatoire national et à la Faculté de Strasbourg y poursuivre ses études supérieures en musicologie et en instrument.

Une autre, Mahealani Amaru, présentera en avril son diplôme de fin d’études en danse traditionnelle (l’ancienne médaille d’or).

“L’une des meilleures danseuses des dix prochaines années”, assure-t-on au CAPF.

Six autres élèves, dont trois en danse traditionnelle, sont également soutenus, et les deux partenaires sont ravis que la musique “devienne un projet de vie” peut-être, pour ces jeunes musiciens et danseuses.

Les deux sections principales du conservatoire se partagent le programme.

De tradition, les élèves des classes avancées de ‘ori Tahiti ouvrent le gala. Soutenus par l’orchestre traditionnel, ils offriront au public un spectacle otea/aparima. Suivront plusieurs ensembles de musique de chambre évoluant dans un registre classique et tango, en passant par la musique baroque.

Participation exceptionnelle du concertiste Pavlos Yallourakis, pianiste invité par Musique en Polynésie pour une série de récitals.

Au total, ce sont 40 artistes volontaires et bénévoles dont onze professeurs et enseignants, 22 élèves de haut niveau et sept musiciens (orchestre traditionnel), qui seront sur scène, pour un spectacle d’une heure trente.

 

C.C.

 

• Concert de la paix

Vendredi 29 septembre, à la mairie de Pirae, à partir de 19 h 30. Billets en vente au CAPF (40.50.14.14, www.conservatoire.pf) ou sur place le soir même.
300 places disponibles.
Prix unique : 2 000 F

28
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Les extractions doivent-elles se poursuivre dans la vallée de la Papeno'o ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete