De nombreux figurants participent au tournage du film Gauguin

    jeudi 13 octobre 2016

    gauguin

    Avec les coiffeurs et les maquilleurs, l’équipe en charge des costumes était à pied d’œuvre entre deux prises. (© Anne-Charlotte Bouleau)

    Après Tautira, le tournage du film Gauguin se poursuit à Teahupo’o, où le port de Papeete de la fin du XIXe siècle a été recréé. Pour les besoins de ces scènes, plusieurs dizaines de figurants ont été sollicités, mobilisant tous les membres de l’équipe en charge des costumes. Des recherches préalables aux derniers ajustements, les costumes permettent aux acteurs d’entrer pleinement dans la peau de leur personnage.

     

    Après quelques semaines à Tautira, le tournage du film Gauguin fait actuellement étape à Teahupo’o, où l’ambiance du port de Papeete à la fin du XIXe siècle a été recréée pour les besoins de plusieurs séquences.
    L’embarcadère Bonjouir a été métamorphosé grâce à la construction d’une grande halle et l’ajout de quantité d’éléments de décoration, entre charrettes, tonneaux et vieux gréements en arrière-plan.

    Pour animer ce port, plusieurs dizaines de figurants ont été sollicités. Hier, enfants et adultes se sont prêtés au jeu. De type polynésien, européen ou asiatique, militaire, vendeur ou simple passant, à chacun son rôle et son costume.
    Entre deux prises, une équipe de sept personnes est aux petits soins pour eux, les figurants, mais surtout leurs vêtements.

    Tout a commencé à Paris, il y a déjà plusieurs mois. “Dans un premier temps, on a fait beaucoup de recherches de documentation. L’avantage, c’est que la photographie existait déjà à cette époque, donc on a pu trouver plein de sources d’inspiration sur Internet et dans les livres, à la fois sur Tahiti et sur Gauguin. La difficulté, c’est qu’elles étaient encore en noir et blanc, donc c’était à nous d’imaginer les couleurs, en accord avec les attentes du réalisateur”, explique Céline Guignard-Rajot, créatrice de costumes et chef costumière.
    Pour habiller les 300 figurants du film, la plupart des costumes ont été loués, à l’exception des robes à la mode des missionnaires, qui ont été fabriquées. Pour les acteurs principaux, dont Vincent Cassel, il s’agit généralement de créations, souvent réalisées en plusieurs exemplaires, plus ou moins vieillis.

    Patiner, tu n’hésiteras pas

     

    Au total, 48 malles de costumes ont été expédiées depuis la métropole pour les besoins du tournage en Polynésie. “Ce qui est assez énorme”, confie la chef costumière.
    En amont du tournage, l’équipe a accordé beaucoup de temps aux essayages, lors desquels les couturières sont entrées en scène, comme Roti Make, figure locale de la mode, qui n’en est pas à son coup d’essai dans ce domaine. “J’ai travaillé sur des pièces de théâtre et des films, dont Le Radeau de la méduse, tourné aux Antilles. C’est là que j’ai vraiment appris le travail dans le monde du cinéma, aussi bien dans les ateliers que sur le plateau”, confie-t-elle.

    Avec sa nièce, elles ont retouché les costumes, pour les adapter parfaitement à la silhouette de leurs destinataires. Contrairement aux habilleurs, aux coiffeurs et aux maquilleurs, elles ne sont que très rarement sur le tournage, sauf en cas de besoin, comme hier, lorsque les figurants sont nombreux.

    Leur œil avisé s’est révélé d’une aide précieuse pour les ajustements de dernière minute, en complément des assistants costumiers. Toujours un pinceau ou un pulvérisateur à la main, ces derniers apportaient alors la dernière touche de vie aux costumes, en les patinant ou en les humidifiant.

    Le travail de l’équipe doit se poursuivre dès la semaine prochaine à Moorea, puis à Paris, où les costumes en location devront être restitués dans leur état d’origine. Il reste donc beaucoup de travail en perspective, et plusieurs mois d’attente pour voir le résultat à l’écran, la sortie en salles du long-métrage étant attendue dans le courant de l’automne 2017. 

    A.-C.B.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete