Habillage fond de site

Football – De la place pour les îles

mercredi 11 janvier 2017

football îles

La génération actuelle des U17 tahitiens pourrait avoir l’opportunité, dans neuf ans, de se qualifier pour la Coupe du monde 2026. (© Patrice Bastian/archives sports)


La Fifa a annoncé mardi le passage à 48 équipes pour le Mondial-2026, au lieu de 32 aujourd’hui. La zone Océanie devrait avoir une place de plus pour le Mondial, ce qui qualifierait forcément une équipe des îles. Tahiti peut déjà se qualifier pour le Mondial des catégories de jeunes, à commencer par les U17 cette année.

Tahiti peut rêver de la Coupe du monde de football. La Fifa a adopté hier le passage à 48 équipes pour le Mondial-2026. La Confédération du football d’Océanie devrait hériter d’une deuxième place qualificative. Derrière le favori incontournable, la Nouvelle-Zélande, et en l’absence de l’Australie qui a rejoint la zone Asie en 2006, une équipe des îles serait forcément qualifiée et Tahiti postulerait pour la place supplémentaire.

Aucune précision n’a encore été donnée sur la question cruciale de la répartition des places supplémentaires entre chaque confédération. Selon l’AFP, l’Europe passerait à seize places (contre 13 aujourd’hui), l’Afrique à neuf (contre 5) et l’Amérique latine à six (contre 4). Le nombre “n’a pas encore été décidé” mais “chaque confédération aura plus de places”, a assuré Gianni Infantino, président de la Fifa.

Pour la zone Océanie, “nous en avions déjà discuté lors d’une réunion à la Fifa, théoriquement, si tout se passe bien, il y aurait deux équipes de l’Océanie qualifiées pour la Coupe du monde”, indiquait hier Thierry Ariiotima, président de la Fédération tahitienne de football. Aujourd’hui, la place pour l’Océanie n’est même pas assurée, puisque le vainqueur des éliminatoires de la zone Océanie doit affronter en barrage le cinquième de la zone Amérique du sud.

“Pour un pays comme le nôtre, cela nous ouvre les portes du très très haut niveau même si on en est encore très loin”, a réagi hier Marama Vahirua sur lequipe.fr. “Cela nous offre un espoir, un objectif pour travailler sur le long terme et se dire que dans quelques années, on pourra participer à une Coupe du monde. Ce serait l’occasion de représenter aussi notre petite île, de faire parler d’elle. Peut-être que dans quelques années, on sera l’Islande du Pacifique !”, a poursuivi l’ancien footballeur professionnel.

Rêve déjà accessible chez les jeunes

 

Deux équipes océaniennes qualifiées, le principe est déjà en vigueur dans les catégories de jeunes. En février, Tahiti accueillera le tournoi de qualification pour la Coupe du monde des moins de 17 ans. Huit équipes sont engagées (dont les U17 tahitiens), et les deux finalistes du tournoi seront qualifiés pour la Coupe du monde en Inde du 6 au 28 octobre 2017. Si la Nouvelle-Zélande fait là aussi figure de favori, Tahiti, à domicile, tentera d’arracher le second ticket ainsi que les sélections de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Vanuatu, Nouvelle-Calédonie, Samoa, Fidji et Salomon.

Chez les U20, le Vanuatu s’est qualifié pour la prochaine Coupe du monde de football grâce à sa présence en finale du tournoi de qualification à Port-Vila le 17 septembre 2016. Tahiti n’avait pas pu sortir de sa poule. Le Vanuatu, à domicile, avait lourdement perdu en finale contre la Nouvelle-Zélande (0-5) mais avait obtenu sa place pour le Mondial-U20, en Corée du Sud à partir du 20 mai 2017.

 

Benoît Buquet

Orianne Obrize
5
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete