Habillage fond de site

Décès de Jean Juventin

mardi 28 mai 2019

JUVENTIN Jean 04-03

Hier, l’ancien homme fort de la politique en Polynésie française pendant 20 ans, des années 70 aux années 90, Jean Juventin, est mort dans sa 91e année. Avec lui, c’est une page de l’histoire politique et sociale du fenua qui disparaît. Il avait fondé le Pupu Here Ai’a avec John Teariki en 1965 et avait eu une longue carrière dans la sphère décisionnelle du Pays.

Maire de Papeete de 1977 à 1993, il sera aussi président de l’assemblée territoriale à de nombreuses reprises de 1988 à 1995 ainsi que député. Il avait porté le Here Ai’a en 1983 après la mort de John Teariki avant de prendre de la distance avec le parti, miné par les tensions en interne.

Alors qu’il était maire de la première commune de Polynésie, Jean Juventin avait reçu le président François Mitterrand, venu en 1990 inaugurer la nouvelle mairie. L’ancien président de la République avait alors eu ces mots : “Jean Juventin, c’est la Polynésie du cœur”.

C’est une décision de justice en 1998 qui mettra un terme à sa carrière après avoir été condamné dans l’affaire du golf de Opunohu. Jean Juventin, qui a continué pendant de très nombreuses années à venir dans le public à chacune des séances de l’assemblée de la Polynésie française, laisse un vide dans le paysage politique de la Polynésie française.

 

Bertrand Prévost

 

Édouard Fritch : “Une page de la vie politique qui se tourne”

“Jean Juventin aura marqué l’histoire politique de la Polynésie depuis les années 70 jusqu’à la fin des années 90 pendant lesquelles il a occupé diverses fonctions : conseiller du gouvernement, maire de Papeete, président de l’assemblée territoriale et député.

Adhérent du Pupu Here Ai’a dès sa création, Jean Juventin en prit la tête en 1983 après le décès de son fondateur, John Teariki. Son parti a été l’artisan de la formation de plusieurs majorités politiques.

Frappé par la maladie, il était retiré depuis longtemps du champ de la vie publique. Avec sa disparition, c’est une page de la vie politique polynésienne qui se tourne.

À sa famille, à ses proches, le président Édouard Fritch tient à apporter ses plus sincères condoléances.”

 

Michel Buillard : “La Polynésie française tout entière dans le deuil”

“Le décès de Jean Juventin plonge la commune de Papeete et la Polynésie française tout entière dans le deuil. C’est avec une profonde tristesse que nous adressons nos condoléances à sa famille, à ses proches, à ses amis et à tous ceux qui sont touchés par la perte de cette figure de l’histoire de notre pays. Nous partageons leur peine et tenons à ce que Papeete rende à son ancien maire un dernier hommage digne de ce qu’il lui a apporté et de tout
ce qu’il a accompli au service des Polynésiens.

Jean Juventin sera accueilli à l’hôtel de ville de Papeete, ce mercredi 29 mai 2019 à 9 heures avec tous les honneurs, le respect et l’affection dus à sa mémoire. Son corps sera exposé dans la salle du conseil jusqu’à la veillée du soir.”

 

Gaston Tong Sang : “Une grande figure de l’histoire politique locale”

“Le président Gaston Tong Sang a appris en fin de matinée, avec une grande tristesse, le décès de Jean Juventin. (…)

Le président de l’assemblée de la Polynésie française salue la mémoire de cette grande figure de l’histoire politique locale et de celui qui siégea bien avant lui au perchoir de la troisième institution du Pays.

Au nom de l’ensemble des représentants à l’assemblée de la Polynésie française et de son personnel, le président Gaston Tong Sang tient à adresser à l’épouse et aux enfants de Mr Jean Juventin ses sincères condoléances et ses pensées les plus attristées.”

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour cette rentrée scolaire, vous avez fait le plein de cartable :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete