Habillage fond de site

Décès de René Kohumoetini

mercredi 17 avril 2019

© Tahoeraa

© Tahoeraa

René Kohumoetini est décédé mardi. L’ancien maire de Ua Pou, qui fut aussi représentant à l’assemblée de la Polynésie, est décédé à l’âge de 70 ans des suites d’une maladie. Apprenant la nouvelle, le Tahoera’a s’est déclaré très affecté, hier. Il aura servi “pendant de longues années avec amour et humilité le peuple du Henua Enana et plus particulièrement celui de son île natale Ua Pou”.

L’homme aura été un compagnon de route politique de Gaston Flosse qui avait trouvé en lui un fidèle partenaire qui occupa le poste de maire de 1984 à 2001, et celui de représentant à l’assemblée de la Polynésie française de 1982 à 2013. Instituteur de formation, compagnon de longue route de Gaston Flosse (qui fut lui aussi instituteur), il fut au yeux du parti au fe’i un “responsable actif et dynamique, militant engagé du parti qui l’avait désigné président du Conseil de circonscription du Henua Enana”. Un homme “attachant, serviable, aimé de tous”, ajoute encore le Tahoera’a qui estime que “nous perdons, nous, peuple du Henua Enana, de Ua Pou, de la grande famille du Tahoera’a huiraatira un grand serviteur, un grand homme”.

Dans les rangs de l’assemblée, quand il prenait la parole, l’homme parlait toujours d’une voix posée, déterminée, la voix grave. Que personne ne coupait jamais, car ses propos faisaient davantage appel au bon sens et au bien commun qu’au militantisme politique aveugle que d’autres n’hésitent pas à porter.

Le président du Pays s’est également ému, hier, du décès de cette figure. “C’est un homme profondément ancré dans son archipel des Marquises, plus particulièrement dans son île de Ua Pou, pétri de culture, qui disparaît”, indique-t-il. “René était un ami, un compagnon politique de longue date. Il était aujourd’hui retiré de la scène publique mais toujours attentif à la vie de son pays. Ses nombreuses interventions à l’assemblée de la Polynésie étaient toujours frappées au coin de l’humour et c’est ce qui le rendait sympathique pour tous ses collègues”, confie Édouard Fritch.

Selon le groupe Tapura huiraatira, il était “un homme loyal, discret et humble qui a toujours oeuvré pour le bien de sa population”.

Ému, le président de l’assemblée rend hommage à cet ancien collègue, rappelant qu’il était Chevalier de la Légion d’honneur et décoré des Palmes académiques. Il “déplore la perte d’un ami et d’un compagnon de route dont tous retiendront la sympathie, son engagement sans faille au service de son pays et de son peuple, mais aussi l’humour qui caractérisait ses interventions lors des débats en séance plénière”.

Une veillée était prévue hier soir dans la salle paroissiale de Maria no te hau, à Papeete, en attendant l’inhumation sur son île natale.

 

Y.R.

 

 

Message de condoléances suite au décès de René Kohumoetini

Le président Edouard Fritch a appris avec tristesse le décès de René Kohumoetini. C’est un homme profondément ancré dans son archipel des Marquises, plus particulièrement dans son île de Ua Pou, pétri de culture, qui disparaît. René était un ami, un compagnon politique de longue date. Il était aujourd’hui retiré de la scène publique mais toujours attentif à la vie de son pays.

Ses nombreuses interventions à l’Assemblée de la Polynésie étaient toujours frappées au coin de l’humour et c’est ce qui le rendait sympathique pour tous ses collègues. À son épouse, à ses enfants et à tous ses proches, le président et son gouvernement présentent leurs amicales condoléances.

 

Condoléances du président Gaston TONG SANG et des représentants à l’assemblée de la Polynésie française suite au décès de M. René KOHUMOETINI

Le président de l’assemblée de la Polynésie française a appris, cette nuit, avec une profonde tristesse le décès de M. René KOHUMOETINI des suites d’une longue maladie qu’il a combattue avec courage et discrétion, entouré de l’affection des siens.

Instituteur de formation, M. René KOHUMOETINI est élu conseiller territorial pour la toute première fois en 1982, sur la liste « Tahoeraa no te Henua Enana », et siègera à l’assemblée de la Polynésie française, sans interruption, jusqu’en 2013. Il occupa également les fonctions de Maire de Ua Pou de 1983 à 2001.

Homme de culture et défenseur acharné des intérêts des Îles Marquises et de leurs habitants, René KOHUMOETINI était également Chevalier de la Légion d’honneur et décoré des Palmes académiques.

Le président de l’assemblée salue avec émotion le parcours politique riche et exemplaire de cette figure incontournable de la troisième institution du Pays et de l’archipel Marquisien. Il déplore la perte d’un ami et d’un compagnon de route dont tous retiendront la sympathie, son engagement sans faille au service de son pays et de son peuple, mais aussi l’humour qui caractérisait ses interventions lors des débats en séance plénière. Gaston TONG SANG tient, en son nom personnel, en celui de l’ensemble des représentants et du personnel de l’assemblée de la Polynésie française, à adresser à son épouse Rose et à ses enfants ses sincères condoléances et ses pensées les plus attristées.

 

Le groupe Tapura Huiraatira salue la mémoire de René Kohumoetini

C’est avec beaucoup d’émotion que le groupe Tapura Huiraatira a appris, ce mercredi matin, le décès hier soir de notre ancien collègue, René Kohumoetini des suites d’une maladie. Ancien maire de Ua Pou et figure incontournable du Tahoeraa aux îles Marquises pendant de nombreuses années, nous sommes nombreux à l’avoir côtoyé au sein de l’hémicycle de Tarahoi. C’était un homme loyal, discret et humble qui a toujours œuvré pour le bien de sa population.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à son épouse, Rose, à leurs enfants et petits-enfants, ainsi qu’à toute sa famille et ses amis.

 

 

 

 
 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete