Découverte de près de 200 pieds de paka à Raiatea

    mercredi 26 août 2015

    Une mission de nomadisation réalisée vendredi 21 août, dans la vallée de la Faaroa, sur la commune de Taputapuatea, par les militaires de la brigade de gendarmerie de Raiatea renforcés par trois gendarmes mobiles de l’escadron de Cherbourg a abouti à la découverte d’une plantation illicite abritant 185 plants de cannabis. La totalité de la culture découverte a été saisie, inventoriée et détruite sur place par incinération. Le propriétaire de la culture a été identifié. Entendu, le 25 août, il a reconnu devant les enquêteurs cultiver les pieds de pakalolo pour sa consommation personnelle. Il devra répondre des faits d’usage de produits stupéfiants devant la justice.

    Gilbert Lillo 2015-09-06 10:10:00
    le danger du cannabis c'est que ce n'est pas dangereux et donc beaucoup perdent leur temps et leur argent a s'abrutir inutilement ou a s'imaginer qu'ils sont libres parce qu'ils fument. La liberté c'est uniquement en connaissant la vérité, et la vérité c'est Jésus-Christ.
    totoa 2015-08-28 23:23:00
    en fait une grosse machination
    totoa 2015-08-28 23:23:00
    Durant les années 1920 et 1930, le cannabis envahit le marché noir, devenant très populaire. Face à ce succès grandissant, les autorités mettent en place des campagnes dites de sensibilisation avec des slogans tel que Marijuana is Devil sur fond de diable enflammé, et la police des stupéfiants de la Nouvelle-Orléans imputent aux consommateurs 60 % des crimes commis dans la ville. Les journaux reprennent et répandent l'idée que violence et cannabis sont liés, à travers le pays et, en 1937, une loi prohibant la possession et l’usage est promulguée
    1234 2015-08-28 17:25:00
    200 pieds pour conso perso mais oui bien sûr ! … pour l'instant c'est illégal alors en taule mec !!
    Broux 2015-08-28 03:39:00
    Les mentalités évoluent, la recherche progresse, et on peut penser qu'indépendamment de la répression de son utilisation à des fins récréatives, l'usage du cannabis médical sera amené à se développer en France.

    Aujourd’hui, la plupart des patients optent de se soigner en utilisant du cannabis sous sa forme naturelle plutôt que sous des formes concentrées ou synthétiques. Le cannabis végétal et ses extraits permettent de mieux contrôler et évaluer le dosage, et peuvent aussi fournir une gamme plus complète de cannabinoïdes, dont la plupart semblent avoir des interactions profitables quand ils sont absorbés ensemble.

    Le cannabis médicinal, connu aussi sous le nom de marijuana thérapeutique, fait référence au cannabis quand il est utilisé pour traiter ou soulager un symptôme, une affection bénigne ou une maladie, plutôt que dans un but récréatif ou spirituel. Tout cannabis contenant une quantité efficace de cannabinoïdes actifs (donc pas le chanvre industriel) peut être considéré comme cannabis médicinal s’il est utilisé à cette fin.

    L’histoire de l’usage de cannabis médicinale remonte aux tout premiers temps de la médecine et de la pharmacologie, lorsque les humains commencèrent à utiliser délibérément les plantes pour les effets qu’elles avaient sur l’organisme plutôt que simplement comme source alimentaire. La première mention connue de l’usage de cannabis dans un contexte médical provient du Shennong pên Ts’ao ching (Grande encyclopédie des herbes aromatiques de l’Empereur Shennong), l’un des textes les plus anciens sur la médecine à base d’herbes aromatiques, qui remonte à 2700 avant J.-C.

    Le cannabis a longtemps été un composant essentiel d’un nombre incalculable de médicaments, du sirop pour la toux aux pastilles pour la digestion et des analgésiques aux pansements anti-cors. Après les opiacés, le cannabis a été l’extrait de plante le plus prescrit au monde, jusqu’à son interdiction soudaine dans de nombreuses parties du monde dans les années 1930
    Martin 2015-08-28 02:52:00
    L’alcool est beaucoup plus dévastateur pour l’individu et pour la société qu’on veut l’admettre. Quelle que soit son image de fête et de convivialité, c’est bien d’une drogue licite dont il s’agit.

    L’alcool est une drogue dure, vendue à chaque coin de rue, qui concerne des millions de personnes et coûte très cher à la société. Les chiffres sont sans concession : l’alcool touche 10% de la population adulte. Soit environ cinq millions de personnes (Source Inserm). Sur ces cinq millions, deux millions se débattent avec la dépendance. C’est en fait une des addictions les plus aigües qui soient.

    Les drogues "dures" sont la cocaïne, le crack, le LSD, l'héroïne ou l'alcool. Elles entrainent une dépendance très forte et une forte nocivité. Selon une étude britannique (Croixbleue.fr), sur une échelle de dangerosité de 0 à 100, l'alcool est évalué à 72, l’héroïne à 55 et le crack à 44.
    Les drogues "douces" n'ont qu'un effet mineur sur l'organisme, elles désignent presque exclusivement le cannabis et ses dérivés. Elles peuvent entrainer une dépendance mentale très faible et le risque de décès par surdose est nul. La prise d'une drogue douce à long terme peut conduire à la toxicomanie. Le tabac est nocif et entraîne une très forte dépendance, cependant il est considéré comme une drogue douce.
    antoine 2015-08-27 15:08:00
    hahahahaha n importe quoi
    otu 2015-08-27 10:30:00
    http://legalisation-douce.fr/2015/08/12/8-mythes-a-propos-du-cannabis/
    faranitaioroma 2015-08-27 09:31:00
    Vous faite chié laisee nous cultive en paix
    fiuuuu !!! 2015-08-26 21:56:00
    Encore une mission de nomadisation totalement inutile,
    Plus rien ne freinera la prolifération du cannabis, cette action de représailles c'est du gaspillage d'argent public.

    Concentrez vous sur les voleurs.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
    poulet 2015-08-26 21:40:00
    Mais bordel , c'est pas cette drogue qui est responsable des accidents mortel ,

    C'est l’alcool le responsable !!!!

    vous êtes complétement a la ramasse.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete