Demis Roussos, enfant d’Aphrodite devenu star planétaire, est mort

    lundi 26 janvier 2015

    Une voix au timbre aigu unique, un physique imposant et un tube planétaire « Rain and tears » : Demis Roussos, devenu une star mondiale avec ce slow des Aphrodite’s Child, est mort ce weekend à Athènes à l’âge de 68 ans, après avoir vendu des millions de disques.  
    Enregistré pendant les événements de 1968, « Rain and tears » devient un des grands slows de la pop music au côté de « Nights in white satin » des Moody Blues et de « A Whiter Shade of Pale » de Procol Harum.
    « La pluie et les larmes sont pareilles, mais au soleil tu dois jouer le jeu »  est écrit par une autre future star, le grand compositeur de musique de films Vangelis Papathanassiou.
    Chanté en anglais, « Rain and tears » fait immédiatement connaître la couleur vocale si particulière de Demis Roussos, sa capacité à s’envoler dans les aigus, contrastant avec son allure massive.
    Celui qui écumait les boites d’Athènes en jouant de la basse et de la guitare avec le groupe « The Idols » ne quittera plus la scène internationale. Trompettiste de formation, il est devenu chanteur par hasard, mais a fait partie pendant cinq ans d’un chœur de l’église orthodoxe grecque. 
    « Avec Nana Mouskouri, ce sont les deux grands artistes populaires grecs, les deux grandes voix qui ont fait connaître la Grèce », a dit à l’AFP un de ses amis, le présentateur Nikos Aliagas. « On se connaissait depuis que je suis gamin. Il a dépassé les frontières et a rendu un pays fier. »

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete