Dengue, « grippe tropicale » en forte expansion dans le monde

    mardi 22 décembre 2015

    Transmise par les moustiques, la dengue provoque des symptômes comparables à la grippe et peut entraîner la mort dans sa forme sévère. Cette maladie virale, contre laquelle un premier vaccin vient d’être autorisé au Mexique et aux Philippines, est en expansion « spectaculaire » dans le monde, selon l’OMS.

    Qu’est-ce que la dengue ?Souvent appelée « grippe tropicale » ou « petit palu », la dengue est une infection de type grippal, provoquée par un virus du genre flavivirus, de la même famille que celui de la fièvre jaune.

    On compte quatre catégories de virus de la dengue: DEN-1, DEN-2, DEN-3 et DEN-4. Une fois guéri, le malade est immunisé à vie, mais seulement contre le type de virus qui l’a infecté.

    Comment se transmet le virus ?Le virus est transmis à l’homme par piqûres de moustiques de type Aedes aegypti, originaires d’Afrique, aujourd’hui présents dans toutes les zones tropicales et subtropicales.

    Dans une moindre mesure, il se transmet par les moustiques tigres Aedes albopictus qui, depuis l’Asie du Sud-Est, ont colonisé de nombreux pays, y compris en Europe et Amérique du Nord.

    Quels sont les symptômes ?Une poussée brutale de forte fièvre (40°), souvent accompagnée de maux de tête, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires, voire d’une éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole.

    Qu’est-ce que la dengue hémorragique ?C’est la forme sévère de la maladie qui survient dans environ 1% des cas avec des complications graves en raison de fuites de plasma et d’hémorragies. C’est cette forme qui peut entraîner la mort, en particulier chez les enfants.

    Où sévit la maladie ? »L’incidence de la dengue a progressé de manière spectaculaire dans le monde entier au cours des dernières décennies », observe l’OMS.

    Avant 1970, seuls neuf pays avaient connu des épidémies de dengue sévère. La maladie est maintenant endémique dans plus de 100 pays en Afrique, dans les Amériques, en Méditerranée orientale, en Asie et dans le Pacifique.

    Un épisode important de dengue a été enregistré en Europe sur l’île portugaise de Madère en 2012/2013 avec environ 2.000 cas. La France a été touchée avec des cas sporadiques en métropole et par plusieurs épidémies en Guyane et dans les Antilles françaises.

    L’OMS estime aujourd’hui que 3,9 milliards individus vivant dans 128 pays sont « exposés » au virus de la dengue.

    Combien de cas?Le nombre de cas dans le monde a été multiplié par 30 ces cinquante dernières années. C’est la maladie virale transmise par les moustiques qui « se répand le plus rapidement » dans le monde, selon l’OMS.

    D’après une étude britannique (publiée dans la revue Nature en avril 2013) il y aurait environ 390 millions de personnes infectées chaque année par la dengue, dont 96 millions développent véritablement la maladie.

    Un demi-million de personnes sont atteintes chaque année par sa forme sévère et nécessitent une hospitalisation, selon l’OMS. Parmi ceux-ci, « environ 2,5% meurent ».

    Quels traitements ?Il n’existe aucun traitement spécifique pour soigner la dengue. Les soins se limitent donc à lutter contre la douleur et la fièvre.

    La dengue sévère doit être prise en charge par des soignants expérimentés à l’hôpital, pour limiter les risques de décès liés aux hémorragies, épanchements et défaillances d’organes, ce qui peut intervenir rapidement après les premiers symptômes.

    Quels vaccins ?Un premier vaccin mis au point par le français Sanofi Pasteur a obtenu les premières autorisations de commercialisation en décembre 2015 pour le Mexique et les Philippines.

    D’autres groupes pharmaceutiques sont sur les rangs pour mettre sur le marché à terme leur propre vaccin anti-dengue: l’américain Merck, le japonais Takeda ou le britannique GSK.

    Agence France-Presse

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete