Habillage fond de site

Dépotoir : la Diren remet la pression sur Papenoo

lundi 3 décembre 2018

1

1 Chaque semaine, deux nouvelles bennes sont déposées au dépotoir pour qu’un agent les remplisse avant leur transfert vers le centre d’enfouissement technique de Paihoro.

Aussi connue que le dépotoir de Faaa, voilà des années que la décharge de Papeno’o fait tachedans la grande vallée de la commune. Malgré la mise en place dun syndicat des communes pour le traitement des déchets, louverture dun centre de tri et dun centre denfouissement, le dépotoir de Papeno’o a toujours été régulièrement alimenté, notamment pour stocker des encombrants. Mais faute de surveillance, tout le monde pouvait aussi venir jeter toutes sortes de déchets, plus polluants les uns que les autres.

Isolé, pratique et surtout économique, le site na fait lobjet daucune plainte de riveraincar il ny en a pas ! Mais la situation est tout de même arrivée aux oreilles de la direction de lenvironnement (Diren). Et après des avertissements officiels, la Diren a engagé en avril 2016 une procédure auprès du procureur pour faire cesser cette infraction. En mai 2016, la commune a été mise en demeure de fermer le site et de le remettre en état. Le tavana a même été entendu par la gendarmerie. Devant des incapacités parfois techniques, mais surtout financières, la commune a saisi le Pays afin de maintenir le dépotoir. En juin 2017, la Diren a obtenu la fermeture du dépotoir des encombrants situé à 2,5 kilomètres de la route de ceinture, mais aussi celui des déchets verts établi 700 mètres après le circuit de karting. L’arrêté de fermeture a été notifié à la mairie en octobre 2017. Mais faute de solution immédiate, il a encore été demandé le maintien des dépotoirs.

La commune nest pas restée inactive puisquelle a sollicité une convention avec le centre d’enfouissement technique (CET) de Hitia’a, plus proche pour elle, et moins coûteux. En février 2018, le syndicat Fenua ma a donné son accord pour cette solution et une consultation a été lancée par la commune pour trouver un prestataire. Le marché de plus de quatre millions de francs concernait l’évacuation de 1 000 m3 de déchets. Les transferts ont débuté fin mars. Mais comme le public continuait à venir sur le site déposer ses propres déchets, la mairie a pris un arrêté de fermeture et a posé des chaînes.

Après les 1 000 m3, comme il restait encore des déchets, une nouvelle convention a été signée avec Fenua ma. Deux bennes de 40 m3 sont déposées chaque semaine et 1 000 autres tonnes ont ainsi été transférées au CET de Paihoro à la Presqu’île. Mais voilà, l’opération ne semble pas aller assez vite pour la Diren qui attend de la commune un calendrier.

À peine sortie dun long plan de redressement, la commune va au rythme de ses finances. Le tavana la expliqué à plusieurs reprises dans des courriers au ministre. Dauphin Domingo aimerait aussi que la réglementation sapplique à tous. Et pour ne pas encore citer Faaa, certaines autres situations à Tahiti et dans les îles semblent ne pas susciter la même réaction de ladministration.

LDT

2

En 2017, tout le monde pouvait accéder au site qui débordait littéralement. (Photo : archives LDT)

LDT

 

 

 

 

La Diren ne fait pas de différence

Sollicitée sur la question, la direction de l’environnement (Diren) indique :

– La Diren est dans son rôle de police administrative de lenvironnement et demande la fermeture des décharges sauvages des communes, comme celle de Papeno’o. La commune doit prendre une délibération en conseil municipal dans un premier temps et interdire laccès du site aux particuliers pour y déposer leurs déchets.

– La commune doit organiser la collecte et l’élimination des déchets ménagers de ses administrés vers le centre de recyclage et de traitement des déchets de Motu Uta et les centres denfouissement technique de Paihoro ou Hitia’a ;

– La Diren a également obtenu lengagement de la commune de nettoyer et d’exécuter les travaux de dépollution du site de stockage des déchets.

Le ministère et la direction de lEnvironnement savent pouvoir compter sur la bonne volonté de la commune et sur son engagement à résoudre ce problème.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete