Habillage fond de site

Le dernier au revoir au Aito nui no Manotahi

jeudi 30 août 2018

Ronald Tumahai, décédé à l’âge de 69 ans dimanche dernier, repose désormais sur les hauteurs de Vaitavere à Punaauia. (© Désiré Teivao)

Ronald Tumahai, décédé à l’âge de 69 ans dimanche dernier, repose désormais sur les hauteurs de Vaitavere à Punaauia. (© Désiré Teivao)


Ronald Tumahai, maire de Punaauia, a été enterré hier au cimetière de Vaitavere, sur les hauteurs de la commune. Plus de deux cents personnes ont accompagné le tavana vers sa dernière demeure en lui rendant un dernier hommage. “D’ici, tu pourras garder un œil bienveillant sur notre commune”, s’est exprimé au bord des larmes Simplicio Lissant, 1er adjoint au maire.

“J’ai perdu mon maire, mais j’ai surtout perdu un ami très proche et très cher à mes yeux.” Des mots prononcés hier par Simplicio Lissant, 1er adjoint au maire de la commune de Punaauia. Depuis dimanche dernier, cette dernière est en deuil et pleure son tavana, Ronald Tumahai, décédé à la suite d’une hémorragie cérébrale à l’âge de 69 ans.

Après une veillée organisée avant-hier soir à la mairie et qui a rassemblé plus de 3 000 personnes, celui que l’on surnommait “Te aito nui no Manotahi” a rejoint hier sa dernière demeure, au cimetière de Vaitavere situé sur les hauteurs de Punaauia, où près de deux cents personnes l’ont accompagné et lui ont rendu un dernier hommage.

“Vaitavere, c’est un endroit qui nous tient à cœur et sur lequel nous avons beaucoup travaillé”, s’est exprimé Simplicio Lissant au bord des larmes. Puis ce dernier d’ajouter : “D’ici, tu pourras garder un œil bienveillant sur notre commune que tu aimais tant.”

 

Un hommage rendu à l’APF le 20 septembre

 

Des représentants du Pays et de l’État étaient également présents, hier, pour les obsèques de l’édile de Punaauia. Teva Rohfritsch, vice-président de la Polynésie française, René Bidal, haut-commissaire de la République, Gaston Tong Sang, président de l’assemblée de la Polynésie française, de même que la sénatrice Lana Tetuanui ou encore les maires de Papeete et de Arue, Michel Buillard et Philip Schyle, ont accompagné et apporté leur soutien à la famille en deuil.

“Merci pour tout ce que tu laisses à ta commune”, a déclaré Gaston Tong Sang. “La douleur, la peine, mais aussi l’amour que nous ressentons tous depuis ton décès montrent à quel point tu étais apprécié, tavana Rony.”

Le président du perchoir a achevé son allocution en indiquant à sa défunte épouse, à ses enfants et à ses proches, qu’à l’occasion de la très prochaine séance d’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée de la Polynésie française le 20 septembre, “un hommage serait rendu à cet homme d’exception”.

Avant de renfermer sa tombe, la famille de Ronald Tumahai était invitée à s’exprimer. Et c’est son fils Tuterai Tumahai, complètement submergé par l’émotion, qui a tenu à prendre la parole : “Au nom de toute la famille et plus spécialement de ma maman, on remercie tous ceux qui nous ont apporté soutien et réconfort ces derniers jours. Aussi bien les élus du Pays que ceux de l’État, les services de la commune et plus particulièrement le 1er adjoint au maire. Merci beaucoup !”

Comme un signe, l’inhumation, qui s’est tenue sous un ciel gris, s’est achevée par une petite pluie fine. “Le ciel semble ravi, c’est un bon présage”, a confié Tiare, habitante de Punaauia.

 

D.T

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete