Dernière ligne droite pour l’école Heiva

    lundi 2 novembre 2015

    L’école de danse Heiva participera, à la fin du mois, au First ’Ori Tahiti World Championship. Pas moins de 46 élèves défendront l’école sur scène. Entre les dernières répétitions, ils n’ont pas hésité, samedi dernier, à donner de leur personne lors d’un “car wash” afin
    de récolter des fonds pour les costumes.

    Pour la deuxième année, l’école de danse Heiva de Faa’a, dirigée de mains de maîtres par Hirohiti Tematahotoa et sa vahine, Simone, met le paquet au ‘Ori Tahiti Nui competition, qui devient cette année le First ‘Ori Tahiti World Championship, internationalisation oblige. En effet, pour sa deuxième année de participation, mais avec le challenge supplémentaire de se confronter aux as étrangers du ‘ori, le couple présente pas moins de 46 élèves de leur école au Méridien, à la fin du mois. L’école de Faa’a, en effet, répète tous azimuts et a organisé une opération “car wash”, samedi dernier, dans le but de récolter des fonds et de se donner le maximum de chances pour ce d’ores et déjà grand rendez-vous de la danse traditionnelle.
    L’événement créé par deux grandes dames du ‘ori, à savoir Tumata Robinson et Manouche Lehartel, n’a cessé de prendre de l’ampleur au fil des ans, au gré des nouvelles idées des deux fondatrices, comme nous l’écrivions lors de la présentation de cet événement (lire La Dépêche de Tahiti du 26 août 2015, “Un concours qui ne cesse de grandir”).
    “Ainsi, la première édition s’adressait aux solistes en ‘ote’a, la seconde a intégré le concours mehura avec des formations de cinq artistes et pour la troisième, l’année dernière, c’est un concours de ‘ote’a en couple ou en duo qui a été mis en place”.
    L’édition 2015 n’échappe pas à la règle et s’enrichit encore avec le lancement du First ‘Ori Tahiti World Championship qui était un projet qui tenait à cœur à ces deux chefs de troupe, qu’on ne présente plus.
    Ce nouveau concours s’adressera donc cette année uniquement aux danseuses âgées de 18 à 35 ans, lauréates d’un concours Heiva local ou international, en attendant une ouverture en 2016, aux tane.
    “Deux passages distincts sont prévus : le premier est en mehura, sur une musique instrumentale de deux minutes et le second est en ‘ote’a sur des percussions de deux minutes également. Les danseuses évolueront avec deux costumes, le premier de type mehura et le deuxième de type solo. Les gagnantes 2015 des Heiva i Tokyo, Heiva i Paris, San José Tahiti Fête, Heiva i Honolulu, Heiva i Mexico, et ‘Arioi Compétition de Guadalajara sont exceptionnellement invitées par Air Tahiti Nui à venir participer à cette première édition.”

    Motivation au maximum

    Mais les plus jeunes ne sont pas oubliés et c’est donc pour cela que l’école de danse de Faa’a a mis le paquet, samedi dernier, en enchaînant répétition sur répétition pour les jeunes filles et avec une opération “car wash” à 1 000 F pour les jeunes femmes, le tout à l’intérieur et à l’extérieur de l’école, ce qui n’a pas manqué d’animer le quartier.
    Dans la salle de répétitions, 31 jeunes danseuses de 6 à 15 ans enchaînaient les pas, avec sérieux et sagesse, pour ce grand rendez-vous international. La motivation est au maximum, d’autant plus que pour les toutes jeunes filles, les vacances ont débuté et les répétitions vont bon train, tous les jours de la semaine, du lundi au vendredi. “On a une semaine devant nous, on y va à fond”, confie Hirohiti, avant de reprendre son cours. À l’extérieur, avec tout autant de sérieux mais dans la rigolade et les cris, les jeunes danseuses de l’école haranguent les automobilistes pour tenter de gagner le pain de leurs costumes.
    Elles sont une quinzaine à mettre la main à la pâte et à l’éponge. En effet, trois équipes de cinq femmes se présentent au championnat à la fin du mois, trois équipes ont donc fait du “car wash”, samedi dernier. “Je pense que nous sommes l’école à présenter le plus grand nombre de danseuses”, précise la vahine de Hirohiti, Simone, également en “tenue car wash”. Au total, l’école présente
    46 élèves. Les équipes adultes oscillent entre 18 et 35 ans. Quoi qu’il en soit, l’école Heiva arrive en force, fin novembre, au Méridien pour ce premier concours à vocation internationale.

    Christophe Cozette

    Pratique

    Les prochaines journées d’inscriptions au First ’Ori Tahiti World Championship se dérouleront dans le hall du Meridien, les samedis 7 et 21 novembre, de 9 à 14 heures. Contacts : 40.53.28.42. ou 87.75.63.89. Page Facebook : ‘Ori Tahiti Nui Solo Competition.

    Les dates clés du concours (au Méridien Tahiti)
    – 28 novembre au matin : concours solo des enfants (6/9, 9/11 et 12/15 ans).
    – 28 novembre dans l’après midi : le mehura adultes (cinq vahine, cinq tane ou mixte).
    – 29 novembre au matin : concours solo adultes.
    – 29 novembre dans l’après midi: les duos.
    – 29 novembre en soirée : gala.
    – 30 novembre : First ’Ori Tahiti World Championship, à 18 h 30

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete