Les derniers projets 2016 de Moorea présentés

    lundi 21 novembre 2016

    moorea

    La délégation, composée de 25 personnes représentant l’État, le Pays et les communes du contrat de ville, était à Teavaro, vendredi dernier, pour faire valider leurs projets. Le groupe a été reçu par le maire de Moorea, Evans Haumani. (© Jeannot Rey/LDT)


     

    Le comité de programmation du syndicat mixte en charge du contrat de ville s’est réuni vendredi dernier, à Moorea. La réunion avait pour objectif de valider les subventions accordées aux neuf communes et aux associations, dans le cadre du dernier appel à projet de 2016. N’ayant pu absorber l’ensemble des crédits 2016, une toute dernière rencontre pourrait avoir lieu avant la fin de l’année.

     

     

    Il revient à chacune des neuf communes adhérant au contrat de ville de recevoir les différents acteurs et partenaires de cette opération à tour de rôle. Pour ce qui devait être le dernier appel à projet pour 2016, c’est Moorea qui recevait la délégation.

    Le rendez-vous était pris à la mairie de Teavaro, où attendait le maire de Moorea, Evans Haumani, les bras chargés de couronnes de fleurs pour accueillir ses “invités”, vendredi dernier.
    Le contrat de ville est un dispositif de rattrapage afin de réduire les écarts de développement qui existent, tant en matière économique et sociale que sociétale (habitat et rénovation urbaine). Il sert aussi de soutien aux collectivités et aux associations pour qu’elles mettent en avant des actions visant à améliorer la vie des populations.

    C’était l’objet de la rencontre à Moorea.  Ainsi, les représentants de Mahina, Arue, Pirae, Papeete, Faa’a, Punaauia, Paea, Papara et Moorea-Maiao ont présenté leurs projets afin d’obtenir la validation des financements demandés.

    Il s’agissait pour la plupart de programmes de reconduction, notamment liés à la cohésion sociale (centres de vacances, fêtes de décembre, fêtes de quartier).
    L’ensemble des projets a été validé pour une enveloppe globale d’environ 20 millions de francs. La réunion close, la délégation était conviée à un  pique-nique organisé sur le motu Tuahura avec un nourrissage des raies.

    Une prochaine rencontre devrait être organisée avant la fin de l’année pour tenter de solder les crédits restants.

    De notre correspondant Jeannot Rey

     

    capture-decran-2016-11-21-a-08-32-17

     

    Raymond Yeddou, administrateur des IDV et ISLV : “C’est avant tout un formidable outil de solidarité au service du territoire”

    (© Jeannot Rey/LDT)

    (© Jeannot Rey/LDT)

     

    “Le contrat de ville de l’agglomération de Papeete signé le 30 juin 2015 est issu de la loi du 27 février 2014 qui a rénové la géographie prioritaire en matière de politique de la ville. Il a été le fruit d’un long travail de réflexion et de concertation et porte une véritable ambition pour la Polynésie.

    Ce contrat, c’est d’abord une méthode de travail, un plan d’actions, un calendrier (cinq ans), des cofinancements et surtout un état d’esprit collaboratif dont je veux témoigner.
    Sa force réside en effet dans le partenariat qu’il instaure. Il est articulé autour de trois piliers : le développement économique et l’emploi, le cadre de vie et le renouvellement urbain et la cohésion sociale.

    C’est autour de ces priorités d’actions que nous travaillons ensemble, avec la volonté de réduire les écarts de développement qui existent dans les 76 quartiers prioritaires identifiés dans l’agglomération, où vivent près de 72 000 habitants.

    Les enjeux sont donc forts en Polynésie et nous abordons ces sujets avec humilité car il y a beaucoup à faire mais aussi avec détermination, car tout doit être fait pour apporter aux habitants de meilleures conditions de vie.

    Nous intervenons sur un large panel d’actions car nous connaissons les points de vigilance et savons que nous avons une obligation de résultats : le chômage, l’insalubrité, l’échec scolaire, le soutien à la parentalité, le lien social qui se délite. Nous y consacrons les moyens nécessaires en soutien du réseau associatif dont le rôle est irremplaçable.

    Ce contrat de ville c’est avant tout un formidable outil de solidarité au service du territoire et c’est aussi l’expression d’un état d’esprit que chaque partenaire a à cœur de faire vivre.
    C’est en effet l’addition des forces entre l’État, le Pays et les communes qui s’exprime dans nos différents comités de programmation et qui créer cette dynamique vertueuse.”

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete