Des chiens empoisonnés à Saint-Hilaire

    jeudi 3 septembre 2015

    Six chiens et deux chats sont morts mardi, après avoir ingurgité du riz empoisonné à Saint-Hilaire. “Une habitante du quartier était fiu que les chiens viennent déranger ses poules, et elle a tué ces animaux en éparpillant du poison dans du riz cuit”, explique une voisine, qui a retrouvé trois chiens morts chez elle.
    L’histoire des chiens empoisonnés à Saint-Hilaire émeut la toile depuis mardi. Sur Facebook, beaucoup ont apporté leur soutien à Hereata*, qui a publié son désarroi après la perte brutale de ses trois chiens. Aujourd’hui, d’ailleurs, elle compte porter plainte. “J’ai perdu mes trois chiens en une journée, un par un”, annonce-t-elle sur le célèbre réseau social. “Ma tristesse est sans nom.”
    Plus tard dans la journée, Hereata apprendra que d’autres chiens et chats auraient également été victimes de “l’empoisonneur de Saint-Hilaire”, qui opère en dispersant le poison dans du riz.
    Mardi, Hereata et Alex* pensaient passer une journée comme les autres. Mais, 45 minutes après avoir quitté la maison, Alex reçoit un appel de sa sœur qui lui apprend que l’un de ses chiens souffre de convulsion. Aux alentours de 8 h 20, Hereata et Alex arrivent à la clinique vétérinaire de Faa’a, mais une demi-heure plus tard, leur chien rend l’âme. Tout au long de la journée, les deux femmes vivront le décès de leurs trois fidèles compagnons, impuissantes. “Fany et Fila sont arrivées chez le vétérinaire avec 45 degrés de fièvre. Fany convulsait et vomissait énormément. Nous avons essayé de lui retirer le maximum de poison. Nous l’avons fait évacuer, elle a fait beaucoup de diarrhées sanglantes”, raconte Hereata, encore sous le choc. Baloo, le plus âgé, est le seul à avoir survécu pour le moment. “Baloo est en observation, mais il n’est pas encore sorti d’affaire”, explique sa propriétaire.
    “Le riz que nous avons trouvé est le riz que nos chiens ont vomi. Il sentait très fort.” Le nom du toxique utilisé pour empoisonner les chiens n’a pas pu être déterminé par la clinique de Faa’a qui a pris les trois animaux en urgence. Dans leur périple, Hereata et Alex ont rencontré une autre femme, qui amenait chez le vétérinaire son sharpei intoxiqué. “Il ne présentait pas les mêmes symptômes que nos chiens, mais il avait des convulsions”, informe Hereata. La propriétaire du sharpei (qui a passé la nuit à la clinique) a d’ailleurs appris la mort des deux chats de son cousin le même jour, qui seraient également morts après avoir vomi du riz.

    Une voisine à l’origine des empoisonnements ?

    L’identité de l’empoisonneur n’a pas encore été révélée, pourtant, une voisine qui habite non loin de chez Hereata et Alex, affirme la connaître. “Je me suis réveillée à 6 h 30 mardi matin et, quand j’ai ouvert la baie vitrée, un chien était en train d’agoniser sur ma terrasse”, raconte-t-elle. En sortant pour s’en approcher, son fils de six ans et elle ont trouvé un deuxième puis un troisième chien mort dans le chemin d’accès à la maison. “C’est sûr qu’ils ont été empoisonnés”, affirme-t-elle.
    Et selon Kiara*, le suspect serait une vieille dame, “fiu que les chiens viennent déranger ses poules”. “La voisine qui les a empoisonnés a ensuite récupéré les chiens avec l’aide de sa famille”, affirme Kiara. Si elle en est aussi certaine, c’est parce qu’elle a aperçu cette dame le jour même, alors qu’elle remontait chez elle, mais également parce que le petit-fils de la suspecte le lui a confirmé. “Elle habite dans le quartier depuis toujours”, nous apprend Kiara. La vieille dame aurait également fait d’autres victimes, des poules et des coqs qui ont été tentés de manger le riz. L’association Ia Maitai Te Animara, qui lutte en faveur des animaux, a publié mardi après-midi un message à l’intention des résidents de Saint-Hilaire. “Vigilance pour vos animaux, ne les laissez pas sortir de la cour.”
    Pour l’association, le sujet de l’empoisonnement des animaux domestiques reste encore banalisé en Polynésie, du fait notamment que beaucoup de personnes trouvent ces actes normaux.

    Nadia Yonker

    * prénoms d’emprunt

    honugirl 2015-09-03 23:14:00
    Oui, c'est vrai, parfois les chiens causent des nuisances, oui, c'est vrai, ce sont souvent les maîtres qui en sont responsables, mais CELA NE VOUS AUTORISE PAS, MADAME, A LES TUER! (majuscules=je cris!) et c'est puni par la loi.
    moana 2015-09-03 22:12:00
    @zane
    attachez aussi vos chats. les chats sont des plaies qui crottent chez les autres, qui s'introduisent dans les maisons, qui s'attaquent et renversent les poubelles, qui salissent les terrasses qu'on vient de laver...c'est ce que je subis tous les matins alors que ma propriété est entièrement clôturée.et c'est bien des saletés de chats.
    Alors oui les propriétaires doivent s'occuper de leurs chiens et de leurs chats. Enfermez vos chats
    Hb 2015-09-03 21:15:00
    faut le post de celle qui a perdu ses chiens, les chiens n'ont pas mangé le poison chez la voisine mais l'auteur de l'empoisonnement a mis le poison ( avec le riz ) autour de la maison de celle qui a perdu ses chiens, et si c'était un petit enfant qui a mangé le riz empoisonné vous aurez aussi le même discours?
    Zane 2015-09-03 20:57:00
    j'ai perdu 3 chats en un an, attaqués par des meutes de chiens...certains étaient bien portants et avaient des colliers donc pas des chiens errants!!!
    Alors oui les propriétaires doivent s'occuper de leur chien!!! Clôturez les jardins ou attachez les!!!
    C'est triste pour ces animaux mais si les propriétaires jouaient leur rôle on en serait pas là!
    TIM 2015-09-03 20:19:00
    Arrêtons un instant de penser législation... Imaginez, toutes et tous, la douleur ressentie par les parents de ces animaux empoisonnés en apprenant les maux de ces derniers, puis en attendant leur fin imminente, les joues mouillées, dans la froideur du cabinet vétérinaire... Et je dis bien "parents" parce que ces animaux n'étaient ni de bois ni de verre, mais bien de sang et de chair et qu'en cela ils n'avaient point de maître ni propriétaires! Ces chiens et ces chats étaient membres d'une famille! Vous avez l'image en tête? Alors maintenant, comment réagiriez-vous si l'animal agonisant sur la table en métal du vétérinaire était un enfant? En disant cela je ne veux pas lancer une nouvelle polémique bien que l'exemple soit extrême. Mais qui sait, un jour, un petit pourrait sortir de chez lui et se rendre chez cette vieille dame. Il trouverait quelque chose par terre et comme tout enfant, après avoir touché la chose en question, il porterait ses doigts à la bouche... et un drame se produirait. Il prendrait une toute autre ampleur et les avis seraient moins mitigés, non? Il est donc bien facile de porter un jugement et de déclarer que les parents ou les maîtres sont les seuls responsables, mais dans le deuxième cas -qui ne diffère pas tant du premier pour les endeuillés- tout le monde s'accordera à blâmer la vieille dame! Et si vous n'êtes toujours pas d'accord, qu'importe votre opinion, respectez au moins les sentiments de ces gens qui ont perdu un être cher. Ne remuez pas le couteau dans la plaie.
    anonyme 2015-09-03 17:12:00
    je suis d’accord avec toto,les chiens doivent rester chez eux...
    et toi,"totote" tu es carrément a cote de la plaque...arrêtes de fumer !
    Punu 2015-09-03 15:58:00
    Quelles peuvent bien être les causes empoissonnement d'animaux domestiques :
    1 - une erreur : les appâts destinés aux nuisibles (souris et rats) sont mangés par des chats ou chiens (du proprio et du voisinage)
    2 - une action volontaire suites à des nuisances bien souvent répétitives, à savoir : des aboiements à toute heure du jour et de la nuit même en présence des propriétaires qui doivent être sourds, la divagation des animaux sur la voie publique avec risque avéré de morsures (faits divers qui font souvent la une des journaux), le raz le bol des voisins qui retrouvent les déjections dans leur jardin, sans compter les odeurs.

    Par ailleurs, la pratique bien locale de l'abandon de portée de chiots ou de chiens devenus adultes dans les lotissements en espérant que des âmes charitables les récupérerons.
    VOILA 2015-09-03 15:17:00
    C'est vrai que les premier responsable sont les maîtres du chien. C'est aussi vrai que attacher tout le temps son chien ne va pas l'aider à être sociable. Premièrement, le maitre doit le promener avec une laisse le plus souvent si possible dès ces premières vaccins faite, pour socialisé avec les personnes et l'environnement. Donc ce sont des effort que le maitre doit fournir. Deuxièmement, clôturé votre propriété si vous ne voulez pas l'attaché, le chien restera alors chez soi plustôt qu'être chez le voisin. Ce n'est meme pas la peine d'avoir un chien si on n'est pas capable de l'éduquer, le protéger, le nourrir, et le "promener". Si nous appelons ces animaux "domestique" c'est à nous à les rendre domestique et non errant ou sauvage. Voila...
    Manutea 2015-09-03 14:38:00
    Tout est dit dans le lien ci-après.

    Concernant les violences faites aux animaux :
    http://www.ayoyee.com/images/un-homme-brutalise-constamment-son-chien-et-son-voisin-decide-de-lui-envoyer-cette-lettre/?ref=minion

    Tout comme il existe des lois contre les chiens errants! rappelons le quand même....
    lebororo 2015-09-03 14:34:00
    Quand on aime ses animaux...
    on les protège et on les empêche de leur faire prendre des risques à l'extérieur de sa propriété.
    Toto 2015-09-03 14:12:00
    Quelle politesse, espèce de chienne enragée.
    Totote 2015-09-03 14:09:00
    L'homme est tout aussi nuisible que les rats voire pire donc c'est "normal" aussi qu'on leur fasse la même chose ! Non ! Empoissonnons les connards comme toi Toto et comme cette saloperie de vieille sénile !!!!
    Totote 2015-09-03 14:07:00
    Euh Toto !
    Les chiens deviennent agressif quand ils sont trop souvent attachés puis ensuite s''ils arrivent à s''échapper de la cour, que faire ?
    En te lisant, on a l''impression que ce genre d''acte est "normal" ! Bah si ca l''est,
    Toto 2015-09-03 13:47:00
    Le problème est pris à l'envers, si les chiens étaient enfermé dans leur propriété ou attachés, comme la loi l'oblige, ils n'iraient pas manger du riz empoisoné chez la voisine dans sa cour à elle. Je ne vais pas rapeller les article de loi, mais voila, les propriétaires des chiens sont les premiers coupables.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete