Des voyageurs d’ATN contraints de dormir dans l’aérogare au Japon

    lundi 27 juillet 2015

    Embarras. C’est le sentiment que dégage le communiqué adressé hier par Air Tahiti Nui aux médias. Samedi dernier, au Japon, un problème technique a, en effet, contraint un avion de la compagnie, en bout de piste, à revenir vers l’aérogare. 
    Finalement, l’avion du vol TN 77 s’est posé à Tahiti-Faa’a, hier matin, avec 24 heures de retard. Mais des gens sont sortis mécontents de cette mésaventure. Des voyageurs ont, en effet, dû dormir au sol, ou assis sur des fauteuils libres, dans l’aérogare japonais. 
    “Des couvertures, bouteilles d’eau et bons pour un repas sur place ont été distribués à chacun”, précise la compagnie qui indique que ses “équipes d’escale ont dû faire face à une situation exceptionnelle due notamment à une pénurie de chambres d’hôtels dans les villes de Tokyo et Narita”. 
    Air Tahiti Nui assure que “les priorités de traitement ont concerné nos passagers les plus fragiles, notamment ceux ayant des problèmes de santé et les enfants” et que “ces passagers ont pu être mis en attente de façon prioritaire dans les quelques chambres d’hôtels disponibles pendant que le reste de nos passagers était accommodé dans l’aérogare de Tokyo-NRT”. 

    “Un gobelet de champagne” offert

    L’une des passagères, Noémie (prénom d’emprunt) nous a confié son expérience. “On devait décoller de Tokyo à 16 heures. (…) On est descendu de l’avion à 19 heures. Les bus nous ont réceptionnés et emmenés dans un hall où on nous a dit qu’on nous donnerait des informations vers 21 heures. À 21 h 30, on a eu les premières informations nous disant qu’à 22 heures, on aurait d’autres informations. (…) C’est un Japonais de la Japan Airlines qui est venu nous dire qu’il n’y avait plus de places dans les hôtels et qu’un sac de couchage nous serait fourni et que tous les restaurants aux alentours étaient fermés. On nous a distribué à chacun une bouteille d’eau et un paquet de biscuits.”
    Par ailleurs, hier, nos confrères de Polynésie 1ère, racontaient que deux enfants de 13 ans et 11 ans voyageant en “UM” (non accompagnés) se sont retrouvés seuls, guidés dans un taxi pour rejoindre un hôtel dont ils n’avaient pas l’adresse. 
    “Ma fille s’est retrouvée larguée dans un taxi avec ce garçon et sans accompagnateur ! Le taxi n’avait même pas l’adresse de l’hôtel et ils ont dû se débrouiller, payer le taxi, pour qu’il les ramène à l’aéroport. Là-bas, ils ont été remis dans un taxi pour l’hôtel mais toujours sans accompagnateur”, pouvait-on lire sur la page Facebook de la maman, furieusement inquiète, avant d’être rassurée en récupérer son enfant, hier matin, à Tahiti… 
    “Dans l’avion, pour s’excuser, ATN nous a donné à tous un gobelet de champagne”, confie Noémie, fatiguée, mais enfin chez elle. Dans son communiqué, la compagnie aérienne explique que “ces situations exceptionnelles et indépendantes de notre volonté mettent à l’épreuve les systèmes techniques et commerciaux de la compagnie”, que la compagnie “assumera pleinement ses responsabilités dans la gestion de cet aléa”, qu’une “enquête sera menée auprès de l’ensemble des équipes et prestataires”
    La compagnie précise qu’elle contactera rapidement ses clients résidents dans le cadre de sa “politique commerciale proactive de compensation”. 

    CT avec YR

    pinocchiopf 2015-08-05 01:48:00
    il y a 2 ou 3 ans lors des greves , ma fille étudiante en france tel a ATN paris pour savoir si il y avait le vol = réponse oui oui .
    arrivé a paris = pas de vol . arrivé a paris non pas de vol , vous me payez l'hotel= non , mais j'ai tel =non démerdez vous, prenez l'hotel a vos frais .
    Ma belle fille il y a 4 ans avec air france = avion en retard a l'arrivée a Faaa (20h) , plus de vol pour les iles sous le vent = air france paie l'hotel + taxi gratos , Si cela avait était ATN = tu peux crever!!
    fenua_ti 2015-07-28 14:25:00
    Finalement, il n'y a qu'une chose qu'ATN n'arrive pas, mais vraiment pas à se faire : se mettre à la place des passagers et de leur famille. Point. À leur place, qu'auriez-vous aimé que la compagnie fasse ?
    - Mieux communiquer : pourquoi le vol est annulé ? Comment font les passagers en attendant, où sont-ils ? Pourquoi on ne peut les traiter "mieux" qu'ils ne sont traités actuellement ? Quelle est la panne et quand peut-on espérer réparer l'avion ? Et cette communication doit avoir lieu au Japon, auprès des passagers, et à Tahiti, auprès des familles inquiètes.
    - Faire preuve de bon sens : à la mère qui a appris que sa fille a été mise dans un taxi avec un garçon, sans destination connue, dans une ville où elle ne parle pas la langue... BORDEL FAUT PAS LUI DIRE QU'ON VA LA RAPPELER LUNDI AUX HEURES D'OUVERTURE !! Et les passagers mécontents, il faut s'en occuper : on leur donne le numéro normal d'ATN, celui où on peut attendre dix minutes, vingt minutes, avec la musique qui tourne en boucle, SANS SAVOIR (encore une fois...) quand ni si quelqu'un décrochera... Et quand un passager se pointe à l'agence, exaspéré, on lui dit qu'on le rappelle dans la journée... ben non, rien ! Ce matin, toujours aucun coup de fil.

    Maintenant, il y a eu une boulette... faut assumer ! Et essayer de "compenser" généreusement : encore une fois, ATN, tu dois me lire (en tout cas, tu devrais prendre la température des réseaux sociaux et média locaux pour comprendre à quel point tu as merdé) la question est simple : "PNC, personnel d'ATN, directeurs commerciaux et que sais-je, à la place des passagers, comment seriez vous ? Et qu'attendriez-vous d'ATN pour vous dédommager ?". La réponse à cette question, vous la proposez à tous les passagers lésés.
    Pierre 2015-07-27 19:02:00
    ATN ne tient pas ses engagements contractuels. Je me souviens d'un trajet Papeete - Paris en passant par Londres en 2008. Départ avec ATN jusqu'à Los Angeles la suite se faisait avec British Airways. Arrivé à Los Angeles, je ne trouve pas ma valise. Je vais donc faire une réclamation et le comble une fois arrivé à Paris ont m'annonce tout simplement que ma valise n'a jamais quitté Tahiti. Bravo Air Tahiti Nui. De plus tous ceux qui ont transité par Londres ont eu le meme problème que moi. J'ai finalement reçu ma valise 48h00 après livrée à mon bureau de poste. J'ai demandé une indemnisation à ATN pour le désagrément causé. Ni ATN ni British Airways a souhaité m'indemniser. C'est clair ils sont là pour encaisser et pour faire du chiffre ! Aucune considération pour le client !
    moana 2015-07-27 14:52:00
    J'ai dû anticiper mes vacances donc mon retour de LOS pour des raisons graves. ATN n' a trouvé mieux que de me faire payer un surplus de 36 000 XPF. Qu'est ce çà peut leur "foutre" de donner un place disponible sans payer de surplus. ATN n'a rien à cirer des clients dont les vacances sont gâchées et qui sont obligés de précipiter leur retour.Pas étonnant que cette compagnie soit bénéficiaire vu les tarifs pratiqués et le peu d'empathie pour ses clients. Dans le même temps, j'ai pu changer ma date de retour sur southwest pour gagner los angeles sans surplus. A-t-on le choix, il n'y a plus qu'ATN....et vivement une vraie concurrence.
    MAMOUNETTE 2015-07-27 13:44:00
    Je ne veux pas jeter la pierre sur cette compagnie, mais je peux vous dire qu'ils ont un système de fonctionnement qui m'ont halluciné. Nous avons pris Air France pour notre voyage à Los Angeles, à notre retour à l'embarquement de LAX celle de Air Tahiti Nui était déjà clôturer alors qu'ils devaient décoller 15 à 20 minutes après le notre. Apparemment ils ne suivent pas trop la procédure établit à chaque compagnie aérienne d'après ce que j'ai pu comprendre. Tout ça pour arriver plus vite qu'une autre compagnie, résultat nous sommes arrivé à Papeete quasiment en même temps qu'eux. Allez plus vite que les concurrents ne sert à rien, c'est jouer avec la vie d'autrui. Donnez nous un meilleurs services et une meilleures sécurités
    Nanou 2015-07-27 13:09:00
    Et dire que ce n'est pas la première fois, j'ai pratiquement eu la même chose l'an dernier, précisément le 12 Juillet 2014 ! Ayant pris un billet en correspondance avec Air Tahiti Nui, j'ai donc pris la première compagnie qui est Air France, nous avons décollé avec 2h de retard, et ils n'ont pas prévenu à Los Angeles que nous avions du retard, en arrivant à Los Angeles et après notre transit, Air Tahiti nous a interdit l'accès à bord pour cause de retard... Super !!!!! J'étais ENCEINTE, y'avait des enfants et des personnes âgés avec nous, et des touristes ! Les hôtesses de Air Tahiti Nui ayant vu que j'étais Enceinte se sont empressées de venir me voir pour me demander si je ne voulais pas monter, et que l'avion était encore sur le tarmac ... Hahaha mais non ! Pourquoi? Parce que pour tout ceux qui étaient là ça n'aurait pas été juste ! Donc on nous a laissé attendre 9h en transit avec un bon de 15$ pour à boire et à manger ! En sachant bien qu'en transit et dans les foods c'est assez onéreux ! On a attendu 9h pour revenir avec Air France --' ... C'est pas du sérieux tout ça Air Tahiti Nui... à 15 minutes du départ enregistrer tout le monde et les faire monté c'est pas non plus trop demander...Surtout si le vol est pratiquement VIDE ! Pathétique...
    Air franc 2015-07-27 11:02:00
    “Dans l’avion, pour s’excuser, ATN nous a donné à tous un gobelet de champagne"

    ATN trouve rien de mieux que de les défoncer a l'alcool.
    Pitoyable !!!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete