Désamiantage de l’école Apatea

    jeudi 28 juillet 2016

    Depuis 2013, l’école Apatea de Papara est fermée pour cause de vétusté. (Photo : Charles Taataroa)

    Depuis 2013, l’école Apatea de Papara est fermée pour cause de vétusté. (Photo : Charles Taataroa)


    Le marché attribué à la société française Valgo

     

    Ça y est ! C’est fait. Le marché pour les travaux de désamiantage de l’école Apatea à Papara vient d’être attribué à la société Valgo. Une société basée en France et spécialisée dans les travaux de désamiantage, de décontamination ou encore la reconstruction de friches industrielles.

    Un cadre de cette société arrivera vers le 15 août à Tahiti pour signer le 19 une convention avec la commune de Papara, représentée par son maire Putai Taae.
    L’information a été livrée à La Dépêche hier matin par l’élu qui suit de très près le dossier.

     

    Huit millions d’économie

     

    D’autres sociétés, notamment locales, avaient répondu à l’appel d’offres que la commune de Papara a lancé il y a quelques mois. Manifestement, le choix s’est porté sur cette société française qui propose un tarif plus avantageux.

    À la base, les travaux ont été chiffrés à 26 millions de francs, mais la société Valgo a proposé une enveloppe de 18 millions de francs, ce qui représente une économie de 8 millions de francs pour la commune de Papara.

    Les travaux devraient durer trois mois. La société Valgo se concentrera spécialement sur le désamiantage et devrait sous-traiter le reste à des entreprises locales. D’autre part, elle devrait également embaucher à Papara du personnel qu’elle formera.

    En principe, si tout va bien, la reconstruction de l’école Apatea devrait démarrer en janvier prochain. Les travaux vont durer plus d’un an pour une ouverture officielle prévue en août 2018. Selon un élu de la commune de Papara, le calendrier est respecté, ce qui ne devrait causer aucun souci.

    Depuis trois ans, c’est-à-dire en 2013, que l’école Apatea est fermée pour cause de vétusté. Depuis, les 208 élèves de l’établissement ont été accueillis dans les salles de catéchèses de l’Église catholique Saint-Michel de Papara ; les enseignants se plaignent des conditions de travail puisque les locaux ne sont pas adaptés pour recevoir des enfants.

    Le dossier de reconstruction avait été retardé lors de la mandature de l’ancien maire Bruno Sandras, mais la nouvelle équipe, avec en tête son maire Putai Taae, a fait tout son possible pour que cette école soit finalement reconstruite.

    L’investissement représente une enveloppe de plus de 400 millions de francs, financé à 100 % par le fonds intercommunal de péréquation (FIP). Cette nouvelle devrait ravir l’association des parents d’élèves de cet établissement qui s’était manifestée le 26 janvier face au retard de démolition et de reconstruction de l’école.

    En attendant, les élèves de cet établissement devront encore patienter une année dans les salles de catéchèse de l’église Saint-Michel de Papara.

     

    C.T.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete