Habillage fond de site

Destruction de la salle Aorai Tini Hau

jeudi 6 avril 2017

aorai tini hau

C’est d’abord la partie où se trouvait le snack qui a été démolie. (© Jennifer Rofès)


Hier matin, les super-structures de la salle Aorai tini hau ont été découpées. Le réaménagement paysager du site devrait commencer en juillet après les championnats du monde de va’a. L’enveloppe globale pour la démolition et la reconstruction du lieu est de 500 millions de francs.

La démolition du site Aorai tini hau a démarré hier matin en présence du président du Pays qui n’a pas caché son émotion. “Je me sens assez mal, car c’est une partie de notre histoire qui s’en va”, a-t-il confié rappelant par la même occasion tous les événements, en commençant par le premier Festival des arts en 1984, qu’a accueilli cet espace, connu de tous les Polynésiens.

Cependant, Édouard Fritch et la ministre Nicole Sanquer sont très optimistes sur le devenir du site. Celle-ci confiait justement que cette première phase de déconstruction se terminerait le 2 mai. “La première réouverture du site se fera le 20 mai pour l’arrivée de la course de va’a de Tahiti Nui, organisée par EDT. Ensuite, le site sera à nouveau fermé pour permettre au comité organisateur local (COL) de préparer les championnats du monde de va’a qui auront lieu en juin puis, dès juillet, nous commencerons l’aménagement paysager du site.”

Le président du Pays a, par ailleurs, précisé que, pour les championnats du monde de juin, les aménagements prévus seraient aux minima. “Nous allons laisser la dalle comme elle est pour recevoir la fan zone et une partie des animations et nous réaménagerons une partie avec une structure légère pour recevoir la zone sportive”, a-t-il expliqué.

Un aménagement provisoire car, dès le mois de juillet, les grands travaux d’aménagement paysager du site doivent commencer. “Ce site va devenir une continuité du jardin Paofai, avec des terrains de beach-volley, des îlots de musculation et toute une esplanade dédiée aux rencontres familiales. Sans oublier la plage où il y aura des tribunes aménagées pour suivre les courses de va’a”, a expliqué la ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports.

L’ensemble de ces grands travaux devraient être intégralement terminés au second trimestre 2018. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Yohann Florentin, l’architecte choisi à l’unanimité par les élus pour réaménager ce lieu historique. “On nous a présenté trois projets et notre choix s’est porté sur celui de M. Florentin car, non seulement c’est celui qui mettait le plus en valeur l’endroit, avec notamment la vue sur le Diadème, mais c’est aussi celui qui correspondait à notre budget”, a tenu à préciser Nicole Sanquer.

Selon Étienne Magar, du bureau d’étude Luseo Pacific, le coût total de la démolition s’élève à 70 millions de francs. L’enveloppe globale consacrée à la déconstruction et à la reconstruction du site est de 500 millions de francs.

 

Jen.R.

 

aorai tini hau

 

241
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete