Habillage fond de site

Deux élèves cuistots partent à Taïwan pour un concours international

mardi 12 septembre 2017

cuisine concours LHT

Jason et Mehealani forment un binôme soudé et soucieux de présenter un travail propre et soigné. (© Élénore Pelletier)


Jason Ho et Mehealani Tautu s’envoleront vendredi pour Taïwan, afin de défendre les couleurs de la Polynésie française au grand concours international de cuisine Asie-Pacifique des lycées, organisée par l’Australian Culinary Federation. Le 21 septembre, neuf équipes venues du Japon, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, de Nouvelle-Calédonie, de Taïwan et de Polynésie française, s’affronteront en cuisine. Les deux candidats polynésiens présenteront un filet mignon cuit aux quatre saveurs, une recette inventive aux influences anglo-saxonnes, asiatiques et européennes.

Après deux semaines et demie d’entrainements intensifs, dans les cuisines du lycée hôtelier de Punaauia, Jason Ho et Mehealani Tautu s’envoleront pour Taïwan, vendredi pour défendre les couleurs de la Polynésie française au grand concours international de cuisine Asie-Pacifique des lycées, organisé par l ’Australian Culinary Federation.

L’exploit d’Alann Poilvet et Tehuiarii Papaura, les deux candidats polynésiens qui  avaient décroché la médaille d’or, l’an passé, est encore dans toutes les mémoires.

“Ça nous met une sacrée pression de passer après Alann et Tehuiarii. Mais on va faire en sorte de faire aussi bien qu’eux et de rapporter nous aussi cette belle récompense”, lance Jason Ho.

 

Treizième participation

 

Cela fait maintenant treize ans que le lycée hôtelier participe à cet évènement culinaire. En 2015, c’était le lycée hôtelier qui l’avait d’ailleurs accueilli dans ses murs. L’an passé, le concours s’était déroulé à Campbelltown, en Australie. Cette année, c’est Taïwan qui ouvrira ses cuisines pédagogiques aux candidats.

Le 21 septembre, neuf équipes venues du Japon, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, de Nouvelle-Calédonie, de Taïwan et de Polynésie française s’affronteront en cuisine. Elles devront réaliser un plat inventif autour d’un produit imposé : le filet mignon de porc et dresser quatre assiettes pour le jury. Le tout bien sûr dans une durée limitée, moins d’une heure.

Un challenge que Jason et Mehealani se sentent aujourd’hui prêts à relever, avec la recette originale qu’ils ont élaborée de concert avec leur professeur, Yves Dhieras : un filet mignon de porc cuit en deux façons, d’un côté confit et fourré au chorizo, de l’autre garni d’abricots et pané à la chapelure japonaise (panko) et aux zestes de citron avec, en accompagnement, un gâteau de courgettes et son  pesto à la menthe et aux noix de pécan, un curry de patates douces fumées au bois de pommier, et une ballottine de pota aux légumes croquants et au cumin.

Une recette audacieuse qui mêle, dans une même assiette, différentes textures, plusieurs saveurs : sucré, salé, acidité et amertume et des influences anglosaxones, asiatiques et européennes.

“Le plat que nous allons proposer comporte plusieurs étapes techniques difficiles, notamment la cuisson de la viande, qu’il va falloir bien gérer pour ne pas qu’elle soit trop dure et la découpe des légumes en accompagnement. Il faut qu’on aille vite et qu’on ne traîne pas sur certaines tâches, mais ça devrait aller, puisqu’on connaît la recette sur le bout des doigts.  Pour le moment, lors de nos derniers entraînements, on était dans les temps du concours. Aujourd’hui, on a fini au bout de 57 minutes. Ça nous laisse un peu de marge, et c’est une bonne chose, car une fois là-bas, dans les conditions réelles, il faudra aussi gérer le stress du concours et s’adapter à notre nouvel environnement de travail”, expliquent les deux candidats.

Ce concours est pour eux une belle opportunité. Ils vont pouvoir découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture et se mesurer à leurs camarades du Pacifique pour évaluer leur niveau.

S’ils remportent une médaille, ce sera un bonus non négligeable dans leur curriculum vitae, mais surtout cette période de préparation intensive leur permet d’améliorer leur technicité, leur organisation et de gagner en efficacité.

Une belle expérience que plus d’un aurait voulu vivre au sein de l’établissement, mais le choix s’est porté Jason et Mehealani.

“Nous avons sélectionné Jason Ho d’office, puisqu’il avait remporté le concours de meilleur cuisinier du fenua, en mars, et nous portons beaucoup d’espoir sur lui. Quant à Meheleani, elle est sortie lauréate de l’épreuve de présélection au concours que nous avons organisé. Des huit élèves qui y ont participé, c’est elle qui a fait le travail le plus soigneux, le plus précis et le plus inventif. Jason et elle ne se connaissaient pas avant les entraînements du concours, mais ils forment aujourd’hui, un beau binôme, soudé et soucieux de présenter un travail propre et soigné”, se satisfait Yves Dhieras.

Les candidats s’entraînent dur à raison de deux fois par jours tous les jours. 

Nos deux candidats seront de retour le 25 septembre, avec, on l’espère, de belles médailles dans leurs valises.

Leur plat sera ensuite proposé à la carte du restaurant pédagogique pour tous les partenaires et institutionnels qui ont suivi le concours, ainsi que pour le public à la mi-novembre. Les réservations sont déjà lancées.

 

É.P.

 

jason et mahe

115
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete