Deux-roues à Papeete : les amendes repoussées au 16 novembre

    mardi 10 novembre 2015

    Le mois dernier, la mairie annonçait son intention de verbaliser, dès le 2 novembre, les deux-roues garés sur les trottoirs ou les espaces piétons.  À défaut de parkings suffisants, de nombreux motocyclistes se sont inquiétés de ne pouvoir respecter les règles de stationnement. Finalement, les sanctions ne tomberont qu’à partir de lundi prochain, le temps de tracer, à la va-vite, de nouveaux emplacements…

    Excès de zèle à la mairie de Papeete ? Dès le 2 novembre, les agents municipaux devaient commencer à verbaliser les deux-roues garés sur les trottoirs et les espaces piétons de la ville (lire La Dépêche du 10 octobre 2015).
    Finalement, les amendes à 4 000 F ne tomberont qu’à partir du 16 novembre, selon le chef de la police municipale : “Nous sommes toujours en campagne d’information. Pour l’instant, on ne va pas sévir, afin de permettre aux gens de changer leurs habitudes.”
    L’échéance a surtout été repoussée afin de laisser le temps aux services techniques de tracer à la va-vite de nouveaux emplacements pour les scooters et les motos. Car, sans surprise, les usagers n’avaient pas tous bien pris la nouvelle, soulignant l’impossibilité matérielle de respecter la nouvelle règle. “Il faut faire les choses dans le bon ordre, souligne un motocycliste. D’abord on crée des places, et ensuite on sanctionne” (lire ci-dessous). “Je suis allé à la mairie pour leur demander ce qu’ils comptaient faire”, assure aussi David France, qui travaille dans un cabinet de conseil aux abords de l’hôtel de ville. “La mesure en elle-même est une bonne chose, mais je la trouvais un peu injuste, vu le manque de places.” Le matin du 2 novembre, il confesse avoir niché son bolide sur le trottoir, comme à son habitude. “Il fallait bien que je me gare quelque part. Alors je suis allé voir les policiers pour leur demander s’ils allaient me mettre une amende”, sourit-il.
    David n’a pas été sanctionné, mais coïncidence ou non, des agents de la ville ont sorti les pots de peinture quelques heures plus tard pour dessiner une vingtaine de places juste devant l’entrée du bureau de police… directement sur le trottoir, faute d’espace sur la chaussée ! Les peintres pressés s’y sont même repris à deux fois, superposant des épis vers la gauche et vers la droite, accessibles seulement après avoir franchi un rebord d’une dizaine de centimètres.
    À quelques mètres de là, sept emplacements ont aussi été tracés comme un jeu de marelle à l’angle de la rue des Remparts, toujours sur le trottoir, même si force est de reconnaître qu’ils ne gênent pas le passage des poussettes ou des fauteuils roulants.

    170 places supplémentaires

    Au total, 170 places supplémentaires devraient voir le jour d’ici à décembre, s’ajoutant aux 200 déjà existantes. “Et l’on en créera encore s’il en faut plus”, assure le chef de la police. Mais pour l’instant donc, les nouveaux emplacements sont peu invitants. Outre les tracés raturés, aucun poteau ne permet de cadenasser les petits cylin-
    dres. “Et je ne sais pas si c’est payant, ou si c’est réservé aux usagers de la mairie”, ajoute Willy en désignant le nouveau parking dessiné devant le poste de police et accolé à un horodateur.
    Cet artisan continue donc de garer sciemment son scooter sur le trottoir d’en face. “Ils veulent que tout le monde respecte la nouvelle règle, tout en sachant qu’ils n’ont pas fait le nécessaire… J’aimerais qu’ils fassent plus de places, à chaque coin de la ville. Pas seulement 20 ici, et zéro là-bas”, s’agace-t-il. Les services assurent qu’ils s’attaqueront à tous les espaces après avoir quadrillé le centre-ville. Il n’y aura pas de toit, mais des arceaux seront installés pour s’accrocher, et les parkings seront gratuits, promettent-ils.
    “Après, il faudra changer nos mœurs, reconnaît Willy. Moi, comme je travaille là, bah, je mets mon scooter là… C’est comme ça depuis la nuit des temps.”

    Marie Guitton

    TEKI TOA 2015-11-10 16:39:00
    Si j'ai bien compris, je peux me garer sur le trottoir, à condition d'avoir peint mon emplacement sur le sol? Bon ben y a plus qu'à garder une bombe de peinture dans son scooter.....
    guguss 2015-11-10 13:29:00
    Il faut franchir le rebord des trottoirs pour ce garer.

    Mais c'est quoi ce bordel !!!!

    C'est de l'amateurisme totale, de vrai clown dans cette mairie.
    TEPA 2015-11-10 13:09:00
    Merci Monsieur le Maire de Papeete. Mettez les places de parking pas dans les coins perdus, svp, pour ne pas qu'on est des larmes de crocodiles pour les pleurer !!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete