Deuxième édition de la Tahiti Fashion Week

    jeudi 4 juin 2015

    Le rendez-vous de la mode revient cette année. La Tahiti Fashion Week se tiendra du 10 au 12 juin à l’occasion de trois soirées qui réuniront créateurs, mannequins et passionnés de mode. 
    Après le succès rencontré lors de la première édition, l’équipe de la Tahiti Fashion Week a décidé de renouveler l’expérience. Et dans cette nouvelle aventure, elle embarque 28 créateurs locaux et 15 jeunes mannequins âgés de 14 à 18 ans. Motivation et passion sont les deux mots d’ordre de cet événement qui met les dernières tendances locales à l’honneur. Le public aura trois soirées pour se faire une idée, ou être conquis par le travail des créateurs sélectionnés. 
    D’abord, les 10 et 11 juin dans le hall de l’assemblée. Le public est convié à partir de 17 h 30, à deux soirées gratuites qui mettront en avant les créations de 21 artisans. 

    Le rêve de nombreuses jeunes filles

    Et enfin, la soirée “prestige” du 12 juin qui se déroulera à l’hôtel Méridien de Tahiti sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir sept créateurs dont Sandrine Mollon, Nels, Mérani Créations ou encore, Raimana Cowan qui a été la révélation de la Tahiti Fashion Week 2014. 
    Pour 9 500 F, le public et les passionnés de mode pourront assister au concours et aux défilés des jeunes filles sélectionnées. La grande gagnante se verra remettre un billet d’avion aller-retour pour Milan, afin d’y réaliser un shooting photo. 
    Si les clichés se révèlent concluants, la lauréate du concours pourra intégrer l’agence milanaise Brave Models. Des représentants de l’agence assisteront à cette soirée prestige pour repérer leurs potentiels futurs mannequins. 
    L’an dernier, Brenda, Candice et Lucile, qui avaient défilé lors de la Tahiti Fashion Week, avaient été repérées par l’un des recruteurs de l’agence. 
    Le podium de la Fashion Week est un tremplin assuré pour les créateurs polynésiens. 
    Il agit comme un vrai propulseur pour ces derniers, mais également pour les mannequins souhaitant percer dans le milieu de la mode. En effet, cet événement artistique importé des grandes villes fait rêver de nombreuses jeunes filles comme Poerava, 19 ans, qui se dit “passionnée par le mannequinat”. Cette étudiante inscrite en première année d’économie-gestion est le 11e  mannequin qui défilera lors de la soirée prestige du Méridien. Pour l’instant, elle souhaite “profiter et tirer le meilleur de cette expérience”. Réaliser une Fashion Week à Tahiti est un défi qu’Alberto Vivian a voulu relever l’an dernier. “Je voulais m’attacher à quelque chose d’un peu plus culturel”. Un événement donc, qui ne dénature pas l’artisanat local mais, qui au contraire, le promeut.
    Pour Alberto Vivian, organisateur de l’événement avec l’agence Exotic Gardens, le milieu de la mode est rude et peu rentable. “Si l’on veut travailler dans ce milieu, il ne faut pas être attiré par les paillettes parce que tu peux vite te brûler les ailes”. 
    En effet, étant une organisation à but non lucratif, la Tahiti Fashion Week a besoin de subventions pour fonctionner. 
    “Cela a nécessité beaucoup d’argent et d’investissement”. Une aide précieuse à l’équipe de la Fashion Week, qui lui permet de rassembler les professionnels de la coiffure, du maquillage et de la mode  

    Nadia Yonker 

    Retrouvez également notre diaporama avec les 15 candidates.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete