Habillage fond de site

Devenir « game designer », le projet de Lévy, tétraplégique

vendredi 11 mai 2018

2Il y a quatre ans, presque jour pour jour, pendant une fête avec ses camarades, sur une pirogue à Taapuna, la vie de Lévy, 20 ans aujourd’hui, basculait. Lors d’un plongeon, le jeune homme évalue mal la profondeur, et se heurte au fond sableux. Un choc qui lui occasionne une lésion cervicale, le rendant tétraplégique.

Je suis paralysé jusqu’au niveau du torse. J’ai du mal à bouger mes bras et mes doigts mais j’arrive quand même à bien me débrouiller maintenant.. Un incident qui sera difficile à digérer pour le grand sportif qu’il était. J’ai été en dépression pendant longtemps”, confie Lévy. Je savais que les séances de fitness, de workout, de pirogue et le sport en général étaient finies pour moi. C’était dur à accepter.”

 

Les jeux vidéo comme exutoire

 

Après une longue période de rééducation (de novembre 2014 à juillet 2015), passée du côté de Montpellier, avec sa grand-mère, qui part pour l’accompagner, le jeune homme revient au fenua et continue ses études, au lycée Pomare. Les professeurs, et la direction de l’école ont tout fait pour que je me sente à l’aise. Par exemple, ils ont installé une rampe exprès à l’entrée pour mon fauteuil roulant”, confie-t-il.

Malgré des absences répétées dues à de nombreuses infections, Lévy réussit à valider son année de première. Avant de décrocher son baccalauréat STI2D (Sciences et technologies de lindustrie et du développement durable), en juin 2017, avec mention.

Lévy a toujours été un battant. Même s’il a des moments difficiles pendant lesquels il a les nerfs à vif, il a toujours su se reprendre”, confie Marie-Louise, sa grand-mère, très admirative.

Ses propos sont appuyés par Lévy : Je ne dirais pas que j’ai accepté mon handicap, parce que je ne m’y ferai jamais. Mais je m’y adapte tous les jours.” Preuve de sa détermination, Lévy compte poursuivre ses études à Montpellier, dans l’Hexagone, à l’école E-artsup. Il aimerait y suivre une formation de « game designer ». Une formation qui lui permettrait, une fois son diplôme en poche, de pouvoir concevoir ses propres jeux vidéo.

Depuis tout petit, je joue à des jeux vidéos ; j’en suis fan. Depuis plusieurs semaines, je me documente un maximum sur le codage informatique pour être prêt pour la rentrée de septembre.”

 

La vie comme handicapé à Tahiti est vraiment compliquée

 

Cependant, pour pouvoir poursuivre ses études dans cet établissement, Lévy a besoin d’une importante somme d’argent. « En métropole, j’aurai besoin d’un nouveau fauteuil électrique pour pouvoir me rendre à mes cours. J’aurai besoin aussi d’une auxiliaire de vie, en plus des frais de scolarité, du loyer et des charges en tout genre, une fois que je serai installé là-bas. » Ses proches ont donc décidé de constituer une association, Tuapo a Levy (Le rêve de Lévy) pour pouvoir récolter les fonds nécessaires (voir encadré). Leur appel à la solidarité a été lancé en début de semaine.

« On a tablé entre 6 et 7 millions de francs pour les trois ans d’études. Après, on essaye de voir du côté des bourses, aussi », indique Yves, proche de la famille. En attendant de pouvoir s’envoler pour Montpellier, Lévy passe le plus clair de son temps dans son lit.

« La vie comme handicapé, ici, est vraiment compliquée. Dans la ville, c’est galère quand on est en fauteuil roulant. Surtout quand tu as des trottoirs de trois mètres de haut. Je ne peux sortir que si mon père, mon frère ou mon oncle sont libres parce qu’ils sont assez costauds pour pouvoir manœuvrer correctement mon fauteuil. Sinon, j’ai des amis qui me rendent visite, de temps en temps. » D’ailleurs, Lévy ne se rappelle même pas de sa dernière sortie. « C’était peut-être pour aller me faire couper la barbe. Mais sinon, ça remonte à loin. »

 

Désiré Teivao

 

 

Comment aider Lévy ?

Les proches de Lévy ont décidé de constituer une association Tuapo a Levy (Le rêve de Lévy) pour l’aider à récolter les fonds nécessaires à la poursuite de ses études, dans l’Hexagone.

Pour effectuer un don et participer au projet de Lévy, rendez-vous sur le site www.solidarite-levy.jimdofree.com.

Plus d’infos sur la page Facebook : Solidarité, des études pour Lévy

Contact : 87 76 76 86

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete