Diarrhée aigüe – Les professionnels de santé mobilisés

    vendredi 28 août 2015

    Face à l’épidémie actuelle de gastro-entérites aiguës (GEA) virales, des recommandations ont été émises auprès des professionnels de santé annonce les autorités sanitaires. D’ores et déjà, des conseils ont été délivrés au grand public. Ils concernent essentiellement le lavage fréquent des mains et l’hydratation des malades. Deux jeunes enfants de 5 et 7 mois sont décédés ces deux dernières semaines.
    Les autorités sanitaires notent qu’ en dépit de l’amélioration des conditions d’hygiène, les GEA infectieuses restent fréquentes chez les nourrissons et les jeunes enfants. En France, le rotavirus est responsable chaque année de 300 000 épisodes de diarrhée aigüe chez les enfants de moins de 5 ans et de 9 à 12 décès par déshydratation.
    Dans les pays industrialisés, les GEA sont très majoritairement d’origine virale. Si le rotavirus est l’agent le plus souvent responsable, d’autres virus peuvent être en cause (adénovirus, entérovirus, coronovirus, astrovirus, calicivirus). La contagiosité du rotavirus est extrême ce qui explique la fréquence des épidémies.
    En Polynésie française, c’est également le rotavirus qui est le plus souvent responsable des épidémies récurrentes.
    Les modalités de prise en charge de la gastro-entérite ont fait l’objet de recommandations par différents comités d’experts (académie américaine de pédiatrie en 1996, comité de nutrition de la société française de pédiatrie en 2002 et le comité de nutrition de la société européenne de gastro-entérologie, hépatologie et nutrition pédiatriques en 2008).
    Ces recommandations ont toutes en commun de préconiser une réhydratation orale par des solutés de réhydratation orale (SRO) suivie d’une réalimentation précoce dont les modalités dépendent de l’âge de l’enfant et du type d’alimentation antérieure).
    La principale complication de la GEA est la déshydratation liée à un déséquilibre dans la balance « entrées » (apports oraux) – « sorties » (pertes digestives par vomissements et selles liquides).
    Les médicaments anti-diarrhéiques ne sont que des adjuvants visant à améliorer le confort des patients. La prescription d’un médicament anti-diarrhéique ne doit donc en aucun cas se substituer aux mesures de réhydratation.

    Par ailleurs, l’épidémie de dengue se poursuit toujours sur le territoire avec une légère tendance à la hausse.  32 cas ont été confirmés dans la semaine du 17 au 23 août. 11 personnes ont été hospitalisées.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete