Dieudonné, Charlie Hebdo : les limites à la liberté d’expression

    mercredi 14 janvier 2015

    La liberté d’expression est un principe absolu en France et en Europe, consacré par plusieurs textes fondamentaux. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi »,  énonce l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme de 1789. La liberté d’expression a des limites. Des propos, racistes, antisémites, appelant à la haine, à la violence, faisant l’apologie du terrorisme, sont des délits. Il ne s’agit pas de « censure » ou de « pensée unique », mais d’une règle de droit, qui remonte à 1881, date de la loi sur la liberté de la presse, rappelle Le Monde.

    L’article du Monde : « Charlie », Dieudonné… : quelles limites à la liberté d’expression ?

    Interpellé par des messages d’internautes ne comprenant pas qu’on laisse Charlie Hebdo caricaturer mais pas Dieudonné parler, le quotidien a précisé les choses. L’humoriste a été condamné pour « diffamation, injure et provocation à la haine raciale » (novembre 2007, novembre 2012) et pour « contestation de crimes contre l’humanité, diffamation raciale, provocation à la haine raciale et injure publique » (février 2014).
    Certains de ses propos sont des appels à la haine, ni plus ni moins, comme son dernier message Facebook qu’il a supprimé depuis où il indiquait : « Je suis Charlie Coulibaly ».
    Là s’arrête la liberté d’expression. Elle ne permet pas de professer le racisme, qui est un délit, de même que l’antisémitisme.
    Par contre, la jurisprudence consacre en effet le droit à l’excès, à l’outrance et à la parodie lorsqu’il s’agit de fins humoristiques, expliquent Les décodeurs du Monde. Ainsi, en 1992, le tribunal de grande instance de Paris estimait que la liberté d’expression « autorise un auteur à forcer les traits et à altérer la personnalité de celui qu’elle représente », et qu’il existe un « droit à l’irrespect et à l’insolence ».
    Lors d’un procès intenté contre Charlie Hebdo, le tribunal notait que : « Le genre littéraire de la caricature, bien que délibérément provocant, participe à ce titre à la liberté d’expression et de communication des pensées et des opinions. » Charlie Hebdo éclaire les esprits alors que Dieudonné les embrouille.

    CharlyLaboeuf 2015-01-16 07:34:00
    "Ce traitre ne mérite pas de vivre en France " Ce n'est pas un peu excessif ? Il provoque et Valls a une dent contre lui, c'est bon. Il dit ce que bon nombre de jeunes des cités pensent. C'est leur voix et s'il a du public c'est que je dis vrai.
    camgus 2015-01-14 22:34:00
    En réponse à l’article qui noie bien le poisson, Dieudonné à subi une condamnation médiatique totale alors qu'il n 'avait fait que dire :"Israël" en insistant sur le sonorité du "el" pour suggérer le "Heil" Hitlérien , le tout en tendant son bras droit vers le ciel . Au delà de 'limage suscitée, qui n 'est pas pire, loin s'en faut, que certain dessins de Charlie ! il faut convenir de deux choses très importantes:
    1) Son sketch voulait dénoncer la politique israélienne de colonisation en Palestine et les nombreux morts et injustices qui en découle. La liberté d'expression devait s'appliquer puisque Dieudonné ne prenait personne directement à parti.
    2) Dieudonné n 'a flingué, ni mitraillé personne et le voila en correctionnelle !!! Pour avoir dit qu'il se sentait Charlie Coulabaly ?!
    Nous sommes donc revenu au temps de l'interdiction de liberté de parole comme en URSS dans années 70...!
    Ce gouvernement est beaucoup trop inféodé au CRIF, l’excès de justice conduit à l'injustice et c'est ce qui est en train de se produire .
    camgus 2015-01-14 22:19:00
    Je trouve,que le gouvernement du CRIF exagère....

    On ne peut quand même pas restreindre la liberté de parole comme en URSS dans les années 70 ?
    ddauchez 2015-01-14 21:10:00
    "Je me sens comme..."
    et non pas "je suis"
    cat 2015-01-14 16:35:00
    Charlie hebdo la liberté d'expression qui arrange
    Dieudonné la liberté d'expression qui dérange
    Voilà la différence , nous internautes et citoyens l'avons bien compris
    Charlie hebdo le journal raciste qui éclaire les esprits ! quand ils caricatures des enfants palestiniens morts avec comme slogan "l'école est finie"
    c'est pas du foutage de gueule sous pretexte que c'est un journal satirique on ne porte pas atteinte à leur liberté d'expression nauséabonde alors que des familles entière sont déchirées et on fait crier au monde je suis charlie, non je ne suis pas charlie, je ne suis pas raciste ,j'ai une moral et ma conscience qui me dis que c'est vous elites et média collabo qui faites apologie du terrorisme ainsi que charlie hebdo le journal satirique "satan" , qu'en on jette de l'huile sur le feu on peut s'y bruler c'est vous qui voulez embrouiller les esprits non pas dieudo.
    cat 2015-01-14 16:14:00
    par arcxray
    Je pense que cette phrase n’est pas une apologie du terrorisme, mais plutôt un signe de dépit.
    En effet, malgré ses appels à la paix et la mobilisation des français pour la Liberté d’expression, Dieudonné est toujours considéré par le gouvernement et la plupart des médias comme l’ennemi public n°1, donc une sorte de "Coulibaly" (d’ailleurs il semble un peu noir lui-aussi), alors qu’il se revendique "Charlie" et a participé à la marche de dimanche.
    Il se sent donc "Charlie Coulibaly". CQFD.
    Toutefois, vu le niveau intellectuel général, ainsi que celui du gouvernement et des médias, je lui conseille d’éviter dorénavant le deuxième degré.
    Helios 2015-01-14 15:39:00
    Se proclamer d''être Coulibali en ces temps c''est comme se proclamer d''être Hitler, Mussolini ou Franco en 45! Se prononcer ainsi c''est trahir le liberté, l''égalité et la fraternité. Ce traitre ne mérite pas d''être Français ni de vivre en France!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete