Habillage fond de site

Le directeur adjoint du FBI, Andrew McCabe, démissionne

mardi 30 janvier 2018

Donald Trump a notamment accusé M. McCabe d'être un ami de l'ex-patron du FBI James Comey, qu'il a lui-même limogé à cause de l'enquête russe.

Donald Trump a notamment accusé M. McCabe d’être un ami de l’ex-patron du FBI James Comey, qu’il a lui-même limogé à cause de l’enquête russe.

Le haut fonctionnaire policier, âgé de 49 ans, faisait l’objet depuis 2016 de critiques récurrentes de M. Trump et de responsables républicains, qui l’accusaient d’être proche des démocrates. Mais la Maison Blanche a décliné toute responsabilité dans son départ de la direction de la police fédérale.

“Il (M. Trump) n’a joué aucun rôle dans cette décision”, a assuré hier la porte-parole de l’exécutif, Sarah Sanders, dans son point de presse quotidien.M. McCabe quitte son poste avec effet immédiat, mais restera sur le registre des employés de la police fédérale jusqu’en mars pour des raisons administratives, a indiqué à l’AFP une source interne à l’agence.

Donald Trump semble avoir cristallisé sur ce haut fonctionnaire policier toute l’amertume que suscite chez lui l’enquête très sensible qui cherche à déterminer si l’équipe de campagne du milliardaire républicain s’est concertée avec les Russes pour influencer les résultats de l’élection présidentielle de 2016. Ainsi, Donald Trump a publiquement reproché à son ministre de la Justice, Jeff Sessions, de ne pas avoir renvoyé Andrew McCabe à l’époque où celui-ci était directeur par intérim du FBI.

Le président a par ailleurs accusé M. McCabe d’être un ami de l’ex-patron du FBI James Comey, qu’il a lui-même limogé à cause de l’enquête russe. Et il a également reproché à M. McCabe les liens supposés de son épouse, qui s’est engagée sous l’étiquette démocrate dans une élection en Virginie, avec le gouverneur de cet État, Terry McAuliffe. Ce dernier est un proche de Hillary Clinton, ancienne rivale de M. Trump à l’élection présidentielle.

Selon des révélations de NBC hier, M. Trump se serait mis en rage en voyant James Comey embarquer dans un avion du FBI, au lendemain de son renvoi. Il aurait alors appelé M. McCabe et passé sa colère sur le nouveau directeur par intérim, à qui revenait la tâche de diriger le prestigieux bureau centenaire, aux 30.000 employés jaloux de leur indépendance.

M. Trump a ensuite nommé un juriste qui a travaillé dans le gouvernement de George W. Bush, Christopher Wray, pour remplacer M. Comey à la tête de la police fédérale américaine.

Lors d’un incident distinct, également postérieur à la mise à l’écart de M. Comey, Donald Trump a convoqué à la Maison Blanche Andrew McCabe. Le président a alors demandé au chef policier pour qui il avait voté à la présidentielle, a rapporté la semaine passée le Washington Post.

 

 

AFP

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour vous, la rentrée scolaire est :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete